Jean-Nicolas Verreault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Nicolas Verreault (né à Québec) est un comédien québécois qui interprète des rôles tant à la télévision qu'au cinéma. Il est surtout connu pour ses rôles dans les films Maelström et le Survenant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière télévisuelle[modifier | modifier le code]

Après avoir fait des études à l'École nationale de théâtre et son DES à l'Externat Saint-Jean Eudes, il joue dans plusieurs pièces de théâtre.

En 1996, il débute à la télévision dans un court-métrage de Nicolas Monette, le Belmont. Il poursuit son travail au théâtre en jouant dans quelques pièces, mais participe de plus en plus à différentes séries télévisées : Un gars, une fille, Tabou et Radio Enfer, par exemple.

En 1997, il joue dans le film J'en suis!. Deux ans plus tard, Denis Villeneuve lui donne un premier rôle dans Maelström, gagnant de plusieurs prix Genie et prix Jutra.

Grâce à ce succès, il accumule les rôles au petit et au grand écran. Il a joué dans les films Hochelaga, la Loi du cochon, la Turbulence des fluides et le Survenant, tout comme la série télévisée les Aventures tumultueuses de Jack Carter.

Porte-parole[modifier | modifier le code]

Jean-Nicolas Verreault a également été porte-parole de plusieurs festivals à travers la province de Québec. Ainsi, il fut porte-parole de la 9e édition du Festival regard sur le court métrage au Saguenay[1] ainsi que de la seconde édition du Festival Images et Lieux (FIL) de la MRC La Vallée-de-la-Gatineau[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué de presse, « Festival REGARD sur le court métrage au Saguenay », sur LBR.ca,‎ 26 janvier 2005 (consulté le 7 décembre 2008)
  2. Mélissa Proulx, « Jean-Nicolas Verreault : La vie rurale », sur Voir.ca,‎ 4 août 2005 (consulté le 7 décembre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]