Jean-Michel Zecca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zecca (homonymie).
Jean-Michel Zecca
Date de naissance 17 septembre 1968 (46 ans)
Lieu de naissance à Charleroi, Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Drapeau de l'Italie Italienne
Langue Français
Émissions 71, Quand la musique est bonne, 60 secondes chrono
Chaîne RTL-TVI, TMC

Jean-Michel Zecca est un animateur de télévision belge Belgo-Italien né le 17 septembre 1968 à Charleroi[1] en Belgique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Natif de Montignies-sur-Sambre, il commence sur RMS avant de rejoindre Nostalgie Belgique puis Chérie FM et NRJ.

Parcours au sein de RTL-TVi[modifier | modifier le code]

Il rejoint la radio Bel RTL en 1998 dans l'équipe de Départ immédiat.

Il commence à la télévision dans l'émission en 1999 dans Ça alors présentée par Jacques van den Biggelaar comme chroniqueur aux côtés de Nancy Sinatra, Bérénice (qui fut déjà sa collègue à Chérie FM ), Sandrine Dans ou Sandrine Corman entre autres[2]..

En septembre 1999, il présente la Ligue des champions de football sur Club RTL et se lance dans le divertissement en animant plusieurs années une émission de caméras cachées intitulée Si c'était vous sur RTL-TVi (où il piège des anonymes et des célébrités durant la première saison, il sera ensuite épaulé puis remplacé progressivement dans les pièges par François Damiens et son personnage de « François l'Embrouille » dès la deuxième saison). Il quitte l'émission en 2002 et est remplacé par le duo Fabrice Brouwers-Sandrine Corman. Il anime une autre émission de caméras cachées durant un an : Souriez, vous êtes fimés. Il présente ensuite Rien de personnel (talk show). Depuis 2003, il présente le jeu Septante et un en semaine, avant le journal télévisé de 19 heures. Il présente l'adaptation belge de Fort Boyard de 2005 à 2008. En 2014, il se retrouve au commande de l'émission "Je le savais", diffusée en prime-time sur RTL-TVi.

Il anime également l'élection de Miss Belgique chaque année ainsi que les éditions du Télévie.

À la télévision française[modifier | modifier le code]

À l'été 2006, il a présenté Qui est le bluffeur ? pendant quelques semaines sur France 2.

Il anime ensuite sur TMC Le Meilleur de Surprise sur Prise, Quand la musique est bonne, Les Inconnus de A à Z ou encore Il était une fois. Il présente un nouveau divertissement à la rentrée 2011, 60 secondes chrono sur RTL-TVI.

Parcours à la radio[modifier | modifier le code]

À partir du 13 juillet 2009 il anime sur RTL avec Charlotte Valandrey une émission de solidarité On peut vous aider… même l'été (h 30/11 h 30). Toujours avec le même horaire et le même concept, il anime durant les étés 2010 et 2011 RTL vous Z. En août 2012 il présente, toujours sur RTL, La Bonne Touche.

Il présente depuis septembre 2011 Ma semaine avec… en semaine sur Bel RTL (12 h/12 h 30) au cours duquel il s'entretient avec une personnalité à son domicile. En juin 2011, il arrête la présentation de Beau fixe (h/11 h) , véritable succès matinal de la radio Bel RTL qu'il présentait depuis 10 saisons. ll motive sa décision par une certaine lassitude et il y est remplacé par Sandrine Dans. Il a animé durant de nombreuses années Le Triangle des bermudas avec Bérénice (également remplaçante à la présentation de Beau fixe en été et durant les absences de l'animateur). Il a également animé l'émission Va y avoir du sport les lundis soirs de 19 h à 20 h avant d'être remplacé par Luc Maton en septembre 2009.

Il anime l'émission Ça ne manque pas d'airs sur RTL :

  • Durant l'été 2013 du lundi au vendredi de 9H15 à 11H puis le 25 décembre 2013, avec Mareva Galanter.
  • Durant l'été 2014 toujours en semaine le matin, avec Natasha St-Pier[3].
  • Depuis septembre 2014 avec Jade le samedi et le dimanche de 13H30 à 15H[4].

Divers[modifier | modifier le code]

Jean-Michel Zecca se lance également dans la comédie. On a pu le voir dans Louis la Brocante, dans un épisode tourné en Belgique et dans Otages, un téléfilm avec Estelle Lefébure et Yves Rénier.

Il est l'auteur d'un livre culinaire intitulé La cuisine de mon père (2008).

Il a entretenu une relation amoureuse avec Miss Belgique 2003, Julie Taton, également animatrice télé et radio, de 2002 à 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]