Jean-Marie Pesez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Marie Pesez (1929-1998), archéologue et historien de la civilisation rurale, de la culture matérielle médiévale et préindustrielle.

Agrégé d'histoire (1958), directeur d'études à l'EPHE, puis à l'EHESS à partir de 1975, il a été l'un des pionniers du renouveau de l'archéologie médiévale en France dans les années 1960 et les années 1970, avec Gabrielle Démians d'Archimbaud (université d'Aix-en-Provence), et sous l'impulsion de Michel de Boüard (université de Caen)[1]. Ses travaux ont contribué à promouvoir les études sur la civilisation matérielle et la vie paysanne au Moyen Âge. Il a notamment été codirecteur de l'enquête franco-polonaise sur les villages désertés en Europe, qui a participé à l'intérêt des archéologues et des historiens pour l'habitat rural et de la civilisation paysanne. Cette nouvelle approche de l'archéologie liait ensemble l'histoire, l'ethnographie et l'anthropologie.

Dans le cadre de son séminaire de l'EHESS, sur ses chantiers de fouilles en France (Dracy, Saint-Jean-le-Froid), en Sicile et en Grèce, en collaboration notamment avec le Laboratoire d'ethnologie française, le Musée national des arts et traditions populaires, l'Institut polonais de la culture matérielle, il a formé à partir des années 1960, et jusqu'en 1997, de nombreux archéologues professionnels et amateurs. Il a présidé le Conseil supérieur de l'archéologie durant de nombreuses années.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pesez (Jean-Marie), L'archéologie : mutations, missions, méthodes, Paris, Armand Colin, 2007, 128 p.
  • Collectif, Le village médiéval et son environnement : études offertes à Jean-Marie Pesez, Paris, Publications de la Sorbonne, 1998, 682 p. (bibliographie)
  • Pesez (Jean-Marie), Archéologie du village et de la maison rurale au Moyen Âge, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1998, 515 p. (recueil de tous ses articles)
  • Pesez (Jean-Marie), "Histoire de la culture matérielle", in Jacques Le Goff (dir.), La nouvelle histoire, Paris, Retz, Encyclopédie moderne, 1978, p. 98-130
  • Pesez (Jean-Marie, dir. et coll.), Brucato : histoire et archéologie d'un habitat médiéval en Sicile, Rome, École française de Rome, 1978

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Alain Guerreau, L'avenir d'un passé incertain : Quelle histoire du Moyen Âge au XXIe siècle ?, éditions du Seuil, 2001, p. 148.