Jean-Marc Thévenet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thévenet.

Jean-Marc Thévenet, né le 16 juillet 1955 (59 ans), est un éditeur, scénariste de bande dessinée, producteur de télévision et commissaire d'exposition français.

Il dirige le festival d'Angoulême de 1998 à 2006. Son album Le Chemin de l'Amérique, qu'il a scénarisé pour Baru, reçoit en 1991 l'Alph-Art du meilleur album français au festival d'Angoulême.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du journaliste automobile Jean-Paul Thévenet (directeur de « L'Automobile magazine », pilier du groupe de presse Dargaud), Jean-Marc Thévenet débute en tant qu'assistant de Guy Vidal à Pilote en 1981. À l'époque, Guy Vidal était encore rédacteur en chef du périodique. À la suite du rachat par Dargaud des Éditions du Square et de la création de nouvelles collections, Guy Vidal devient directeur de collection et Jean-Marc Thévenet est nommé rédacteur en chef de Pilote. En désaccord avec Georges Dargaud sur la relance éventuelle de Pilote, Jean-Marc Thévenet participe, en 1984, avec Jean-Luc Hennig et Thierry Ardisson au passage hebdomadaire de L'Écho des savanes qui devient L’Hebdo Écho des Savanes. La formule ne dure que quelques mois.

Il devient ensuite directeur de la collection « X », entre 1984 et 1989, chez l'éditeur Futuropolis. D'un format à l'italienne, la collection X propose des ouvrages de jeunes auteurs. Quelque quatre vingt titres seront ainsi publiés. Cette collection initiée par Étienne Robial publie les premiers albums d'auteurs comme Pascal Rabaté, Jean-Christophe Chauzy, Stanislas, Miles Hyman, Jean-Christophe Menu, Jean-Claude Götting. À cette époque, et s'inspirant de son travail, il écrit Comment faire de la bande dessinée sans passer pour un pied nickelé, illustré par Florence Cestac. Il est également le scénariste du Chemin de l'Amérique de Baru qui reçoit en 1991 le prix du meilleur album français à Angoulême et de nombreux autres prix en France et à l'étranger.

Jean-Marc Thévenet devient directeur de la rédaction du magazine Max entre 1989 et 1993 qu'il quitte pour rejoindre Dominique Cantien sur TF1 avant de produire sur France 2 quelques émissions éphémères (dont « Chela ouate » avec le « Doc » Christian Spitz de Fun radio). Jean-Marc Thévenet devient directeur duFestival international de la bande dessinée d'Angoulême de mai 1998 à février 2006. Il initie durant cette période une ouverture vers l'Asie avec l'invitation faite à la Corée en 2003 et ouvre le Festival aux labels indépendants avec l'exposition Le Supermarché Ferraille ( Editions Requins Marteaux) toujours en 2003. Il porte la manifestation hors les murs avec, entre autres, une exposition Blake et Mortimer à Paris (2003) et L'Automobile et la bande dessinée durant le Mondial de l'Automobile (2004) puis en partenariat avec la ville de Nantes, Jules Verne, image d'un imaginaire (2005). Après le festival 2006, il est mis à pied, le président du festival Dominique Bréchoteau lui reprochant notamment d'avoir accepté de diriger une autre manifestation artistique, la Biennale d'Art contemporain du Havre[1]. Cependant la rumeur du départ de Jean-Marc Thévenet courait déjà depuis un certain temps[2].

Devenu directeur général de la Biennale d'art contemporain du Havre, Jean-Marc Thévenet oriente son travail sur la réflexion de la place de la bande dessinée face à d'autres univers ou supports artistiques. En 2010, il est le commissaire de l'exposition BD et architecture, la ville dessinée à la Cité de l'architecture et du patrimoine qui accueille 150 000 visiteurs en six mois. Exposition magistrale réunissant plus de 300 oeuvres et 150 auteurs. La même année avec Linda Morren et Alain Berland toujours dans le cadre de la Biennale d'art contemporain du Havre, il propose Une nouvelle scène de l'égalité (reprenant l'expression de Jacques Rancière) lors d'un face à face entre bande dessinée et art contemporain. Manifestation qui est l'occasion d'une exposition en hommage à Vaughn Bodé disparu en 1975 et devenu une référence majeure pour de jeunes artistes venus du graffiti. Première exposition depuis le décès de l'artiste. En 2011, à la demande de la Cité Internationale de la bande dessinée et de l'image d'Angoulême, il présente " Bande dessinée et peinture, une autre histoire l'oeuvre peint." Cette exposition propose des tableaux d'Hergé, Enki Bilal, Moebius, Marc Sleen, Herr Steele, etc.

En juillet 2011, Jean-Marc Thévenet ouvre une galerie d'art qui se propose de présenter des auteurs de bande dessinée travaillant sur d'autres supports que la planche traditionnelle. Sont ainsi présentées les oeuvres de Denis Sire, Jean-Marc Rochette, Olivia Clavel, Michaël Matthys, etc. En 2012, il devient consultant bande dessinée pour la maison de ventes aux enchères Sotheby's et initie la première vente le 4 juillet de la même année. Entre temps spécialiste reconnu des années 1960 depuis la parution de son livre " Les années de Chrome" ( Editions du May) en 1987, il publie "Mythologies des années Salut les copains" ( Edition du Layeur/ fondation Franck Ténot) et dans le cadre de l'exposition sur la bande dessinée et l'architecture, il publie aux Editions Dupuis avec Fréderci Rébéna et Rémy Baudouï " Le Corbusier, architecte parmi les hommes".

Publications[modifier | modifier le code]

  • Images pour un film, Bilal-Resnais, Dargaud, 1982.
  • Les auteurs par la bande : Bilal, Éditions Seghers, collection « La club des stars », 1987. ISBN 2-232-10116-9
  • Comment faire de la bédé sans passer pour un pied-nickelé, dessiné par Florence Cestac, Éditions Futuropolis, 1988. ISBN 2-7376-2629-3
  • Le chemin de l'Amérique, dessiné par Baru, Éditions Albin Michel, collection « L'Écho des Savanes », 1990. ISBN 2-226-03970-8
  • Rêves de pompes, pompes de rêve : de la Doc Martens à la Weston, les chaussures qui font craquer les hommes, Éditions First, 1988. ISBN 2-87691-036-5
  • 1960, les années de chrome, Éditions du May, 1987. ISBN 2-906450-16-2
  • Tout Eddy. Eddy Mitchell, Éditions Albin Michel/Canal+, 1994. ISBN 2-226-06877-5
  • Des motos et des hommes, Éditions Eden Productions, 2001. ISBN 2-913245-38-2
  • Catalogue de la Biennale d'art contemporain du Havre, 2010, La nouvelle scène de l'égalité. Monografix, 2010.
  • Catalogue de l'exposition BD et architecture, la ville dessinée. Ouvrage collectif. Monografix, 2010.
  • Le Corbusier, architecte parmi les hommes. Coauteurs Frédéric Rébéna et Rémy Baudouï. Editions Dupuis, 2010.
  • Mythologies des années Salut les copains. Editions du Layeur/ Fondation Franck Ténot, 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Financée par le Groupe Partouche.
  2. Actua BD

Liens[modifier | modifier le code]

Site officiel de Jean Marc Thévenet