Jean-Luc Hennig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Luc Hennig
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hennig.

Jean-Luc Hennig est un écrivain français né en 1945 à La Charité-sur-Loire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé de grammaire, il a été professeur à l'Université du Caire (1970-1972), journaliste à Libération (1974-1981) ; rédacteur en chef à Rolling Stone France et animateur sur Fréquence Gaie, Europe 1 et à la Radio suisse romande. Il a dirigé la collection "Illustrations" chez Albin Michel et publié une trentaine d'ouvrages, essentiellement des essais sur le sexe et la mort, traduits dans une quinzaine de pays.

Sa notice biographique a paru en 2004 dans le Dictionnaire des écrivains contemporains de langue française, sous la direction de Jérôme Garcin (éd. Mille et une nuits).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Aux Éditions Fayard

  • Beauté de la poussière, 2001.
  • Martial, 2003.
  • Mes rendez-vous, 2005.
  • Cap Fréhel, roman, 2005 (1re éd. 1989).
  • Mon beau légionnaire, roman, 2006 (1re éd. 1991).
  • Sperme noir, 2006.
  • Dassoucy & les garçons, 2011.

Aux Éditions Gallimard

  • Bi, de la bisexualité masculine, coll. L'Infini, 1996.
  • Apologie du plagiat, coll. L'Infini, 1997.
  • Femme en fourreau, coll. L'Infini, 2000.
  • Morgue, éd. Verticales/Gallimard, 2007 (1re éd. 1979).
  • Grisélidis, courtisane, éd. Verticales/Gallimard, 2011 (1re éd. 1981).
  • Voyou, suivi de Conversation au Palais-Royal, par Mona Thomas, coll. L'Infini. 2012.
  • De l'extrême amitié, Montaigne & La Boétie, coll. L'Infini. 2015.

Aux Éditions Zulma

  • Brève histoire des fesses, 2009 (1re éd. 1995, 2e éd. 2003).
  • L'Horoscope cruel, 1996.
  • Les péchés capitaux de Furetière, 1997.
  • Erotique du vin, 2003 (1re éd. 1999).
  • Le Topinambour & autres merveilles, 2000.
  • Petit inventaire excentrique du Z, 2004.

Aux Éditions Albin Michel

  • Les garçons de passe, 1978.
  • Le Voyeur, 1981.
  • Les Français de la honte, avec Guy Hocquenghem, 1983.
  • Obsessions, 1985.
  • Lettre ouverte aux Suisses, si bons, si gros, si tristes, 1991.
  • Dictionnaire littéraire & érotique des fruits & légumes, 1994.
  • Bestiaire érotique, 1998.

Chez d'autres éditeurs

  • Les juges kaki, avec Mireille Debard, préface de Michel Foucault, éd. Alain Moreau, 1977.
  • Une soirée avec Nan Goldin, Galerie Yvon Lambert, Paris, 1995.
  • La Ménagerie luxurieuse, Musée d'Art Moderne de la ville de Paris, 1997.
  • Ernest Pignon-Ernest, Galerie Guy Bärtschi, Genève, 1977.
  • Un amour ottoman, Le Cherche Midi éditeur, 2012.
  • Espadons, mignons & autres monstres, Le Cherche Midi éditeur, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]