Jean-Louis Marie Poiret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poiret.

L'abbé Jean-Louis Marie Poiret (né le 11 juin 1755 à Saint-Quentin et mort le 7 avril 1834 (à 78 ans) à Paris) est un botaniste et un explorateur français de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1785 et 1786, Jean-Louis Marie Poiret est envoyé à La Calle en Algérie par Louis XVI afin d'inventorier la flore barbaresque.

Pendant la Révolution française, il se défroqua, se maria (vers 1795) et devint professeur d'histoire naturelle à l'école centrale de l'Aisne.

Publications[modifier | modifier le code]

Il travailla avec le naturaliste Jean-Baptiste Pierre Antoine de Monet, chevalier de Lamarck, à la rédaction du Dictionnaire de Botanique de l'Encyclopédie méthodique (1785).

En 1789 il publia son célèbre Voyage en Barbarie, ou Lettres écrites de l'ancienne Numidie pendant les années 1785 & 1786, sur la Religion, les Coutumes & les mœurs des Maures & des Arabes Bédouins, avec un Essai sur l'histoire naturelle de ce Pays, édité chez J.B.F. Née de la Rochelle, Paris, 2 volumes : XXIV+364 p., 317 p.

En 1819, il publie une flore médicale intitulée Leçons de flore. Cours complet de botanique, suivie d'une iconographie végétale en 56 planches coloriées par J. F. Turpin.

Sous la Restauration, il publie en 1825 Histoire philosophique, littéraire, économique des plantes d'Europe.

Hommages et dédicaces[modifier | modifier le code]

Poiretia, la revue naturaliste du Maghreb : Poiretia est une revue naturaliste électronique et gratuite créée en 2008. Elle s’intéresse à l’inventaire, la description et la cartographie de tous les groupes taxonomiques animaux et végétaux présents en Afrique du Nord (Maghreb). Son nom est dédié à l’abbé Poiret, notamment en hommage à son très célèbre « Voyage en Barbarie » publié en 1789.

Informations disponibles également sur le site de la revue : [1]

À travers les âges et à travers le monde, les naturalistes ont dédié à Poiret quelques genres végétaux ou animaux (cf. VELA et al. 2008 [2]) :

Poiretia Vent. (nom. cons.), in Mém. Cl. Sci. Math. Inst. Natl. France (1807), est un genre botanique de la famille des légumineuses (Fabaceae Lindl.). Après l’exclusion du genre australien Hovea R. Br., il ne comprend plus que trois espèces d’Amérique centrale et méridionale. Il comprend notamment l’espèce Poiretia tetraphylla (Poir.) Burkart, recombinaison de Psoralea tetraphylla Poir.

Poiretia J.F. Gmel (nom. rej.), Syst. Nat. 2 : 213, 263 (1791), est un genre botanique de la famille des rubiacées (Rubiaceae Juss.), homonyme plus récent de Poiretia Vent. et de ce fait rejeté (cf. Vienna ICBN Art. 14.10 & App. III). Les plantes décrite sous ce nom de genre sont aujourd’hui rattachées à son synonyme taxonomique Houstonia L.

Poiretia Fischer, 1883 est un genre animal de mollusques gastéropodes pulmonés appartenant à la famille des oléacinidés (Oleacinidae Adams & Adams, 1855). Ce genre méditerranéen comprend cinq espèces décrites, distribuées depuis la Grèce jusqu’à l’Algérie.


On lui a également dédié de nombreux noms d’espèces, dont les plus connus concernant la Méditerranée sont (cf. VELA et al. 2008 [3]) :

Pleurodeles poireti (Gervais, 1835), remarquable amphibien urodèle endémique de la péninsule de l’Edough (NE-Algérie) située aux abords de la ville de Annaba (ex Bône) où Poiret l’y découvrit il y a plus de deux cent ans. Il fut initialement décrit sous le nom de Triton poireti Gervais, 1835. Il est aujourd’hui considéré comme « en danger d’extinction ».

Pinus nigra J.F. Arnold var. poiretiana Asch. & Graebn., le célèbre pin noir de Corse ou pin Laricio, est le nom de remplacement de Pinus laricio Poir., Encycl. (Lamarck) 5: 339 (1804). Ce dernier est un nom illégitime car homonyme plus récent de P. laricio Santi in Savi (cf. Vienna ICBN Art. 53). Son vicariant maghrébin est le non moins célèbre pin noir de Maurétanie, Pinus nigra var. mauretanica Maire & Peyerimh., dont la présence est relictuelle en Kabylie du Djurdjura et dans le Rif marocain.

Poir. est l’abréviation botanique officielle de Jean-Louis Marie Poiret.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI