Jean-Louis Laruette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Louis Laruette.
Portrait par François-Rolland Elluin.

Jean-Louis Laruette est un chanteur et compositeur français, né le 7 mars 1731[1] à Paris où il est mort le 10 janvier 1792[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre en 1752 dans la troupe de l'Opéra-Comique, alors installée à la foire Saint-Laurent, pour jouer les rôles d'amoureux. Excellent musicien, il est nommé « directeur de la musique » par le directeur Jean Monnet et compose plusieurs opéras-comiques, dont Les Amants trompés, Le Docteur Sangrado, Cendrillon et Le Dépit généreux (livrets de Louis Anseaume), ou L'Heureux Déguisement (livret de Marcouville).

Lors de la réunion de ce théâtre avec la Comédie-Italienne en 1762, Laruette en devient sociétaire jusqu'à sa retraite en 1778.

Il a donné son nom à des rôles de haute-contre, plus importants sur le plan scénique que vocal.

Il était marié à Marie-Thérèse Laruette (1744-1837), également dans la troupe de l'Opéra-Comique.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 618