Jean-Joseph Benjamin-Constant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Constant.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benjamin et Benjamin Constant.

Benjamin-Constant

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Benjamin-Constant photographié par Pierre Petit,
Album 510 célébrités contemporaines - Félix Potin.

Nom de naissance Jean-Joseph Benjamin-Constant
Naissance 10 juin 1845
Paris
Décès 26 mai 1902 (à 56 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Artiste peintre
Enseignant
Formation École des beaux-arts de Toulouse
École des beaux-arts de Paris
Maîtres Jules Garipuy
Alexandre Cabanel,
Élèves Louis Abel-Truchet
Mouvement artistique Portraitiste
Influencé par Eugène Delacroix
Récompenses Académie des beaux-arts en 1893

Jean-Joseph Benjamin-Constant dit Benjamin-Constant, né le 10 juin 1845 à Paris où il est mort le 26 mai 1902, est un peintre orientaliste et graveur français. Il fut l'un des portraitistes favoris de la haute société britannique à la fin du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort de sa mère en 1847, Benjamin-Constant est recueilli par ses tantes qui vivent à Toulouse.

Il étudie à partir de 1860 à l'École des beaux-arts de Toulouse, où il est élève de Jules Garipuy, avant d'entrer à l'École des beaux-arts de Paris en 1866. Il y est l'élève d'Alexandre Cabanel, auquel il succède comme enseignant à cette même école. Sa première manière, orientaliste, est influencée par Eugène Delacroix et par ses voyages en Espagne en 1870 et au Maroc en 1872 en compagnie du peintre Georges Clairin. Il se tourne ensuite vers le portrait et la décoration. Dans ce dernier domaine, on lui doit notamment, le mur de la salle des illustres du Capitole de Toulouse, les plafonds de l'Hôtel de ville de Paris et du Théâtre national de l'Opéra-Comique, ainsi que plusieurs peintures murales de la Sorbonne à Paris. En 1888, il succède à Gustave Boulanger comme enseignant à l'Académie Julian.

Il est élu membre de l'Académie des beaux-arts en 1893.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Peintures

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Publications[modifier | modifier le code]

  • Promenade de peintre aux salons de 1898 (1898)

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :