Jean-Jacques Varoujean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Jacques Varoujean, né le 10 août 1927 à Marseille et mort le 2 avril 2005 à Paris, est un écrivain, scénariste, metteur en scène et adaptateur de théâtre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né de parents arméniens rescapés du génocide arménien de 1915.

Il fit ses débuts comme assistant metteur en scène aux côtés de Pierre Fresnay et de François Périer, au Théâtre de la Michodière. Puis, il fut journaliste au Parisien libéré et conseiller littéraire aux Editions Gallimard. Il a écrit plus d’une centaine de pièces dont environ quarante ont été jouées et trente publiées, ainsi qu’une dizaine de scénarios pour la télévision, une trentaine d’œuvres radiophoniques et une série d’essais.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1957 : Concerto - Jean CHAPOT - Théâtre de l’Œuvre
  • 1972 : Heureusement ce n’est pas tous les jours dimanche - H. QUINT - Tertre
  • 1973 : Viendra-t-il un autre été ? - Jacques SPIESSER - Petit Odéon
  • 1975 : La Caverne d’Adullam - Étienne BIERRY – Poche-Montparnasse
  • 1976 : La Chamaille - Pierre PIEYROU - Théâtre Présent
  • 1977 : De qui sont-ce les manches ? - Roland MONOD – Petit-Odéon 1915 - Jean-Marie LEHEC - Théâtre Fontaine
  • 1978 : La Vague - Régis SANTON - Nouveau Carré Silvia Monfort Les Baracos - Régis SANTON - Chaillot
  • 1979 : La Grande voile des petites causes - Pierre CAVASSILAS - CDN de Rennes
  • 1980 : Mort d’un oiseau de proie - Christian Le GUILLOCHET - Lucernaire
  • 1982 : Baron, baronne - Étienne BIERRY – Poche-Montparnasse
  • 1983 : La Tonnelle orange - Pierre VIELHESCAZE - Théâtre Malraux/Rueil-Malmaison
  • 1985 : Apsoss - Gérard GÉLAS - Le Chêne Noir/Avignon
  • 1986 : Les Baigneuses de Californie - Roland MONOD – Petit-Odéon
  • 1987 : Papiers d’Arménie - Pierre CONSTANT - Essaïon, TNP
  • 1988 : La Ville en haut de la colline - Pierre ORMA - Périgueux
  • 1989 : L’Ankou - Roland MONOD - TEP/La Limousine
  • 1991 : Chacun pleure son Garabed - Guy RÉTORÉ - CDN de St-Étienne, TEP
  • 1992 : Quand fera-t-il jour ? - Geneviève THÉNIER - Essaïon
  • 1993 : Molière (d’après Goldoni) - Daniel SOULIER - La Main d’Or
  • 1995 : Prométhée XII (opéra) - H. HOVHANNISSIAN - Erevan
  • 1997 : Des Harengs rouges - M. SEUN - Pékin,Tokyo
  • 1999 : L’Os - S. SARKISSIAN - Erevan
  • 2001 : La Voix et le mouvement - S. FOURLON, SACD/Carte blanche à Beaumarchais/ Studio-théâtre de la Comédie-Française, CDN du Campagnol/Arcueil
  • 2002 : L’Amazone (Opéra) - Espace Carpeaux/Courbevoie
  • 2005 : Midis - Pierre VIELHESCAZE, Théâtre de Saint-Maur

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1969 : La ville en haut de la colline
  • 1970 : La caverne d’Adullam
  • 1973 : Viendra-t-il un autre été ?
  • 1974 : Les Baracos
  • 1976 : Mort d’un oiseau de proie
  • 1978 : Rue Mogador
  • 1980 : Apsoss
  • 1982 : Thank you, Sir suivi de Les Baigneuses de Californie, Le Quatrième mur et de La Vague
  • 1982 : Baron, Baronne
  • 1986 : Les Baigneuses de Californie suivi de Le Brûlat
  • 1986 : Façades 2
  • 1989 : L’Ankou suivi de Papiers d’Arménie
  • 1989 : Les Filles de la voix
  • 1989 : Dieu de vengeance (adaptation de Sholem Asch)
  • 1990 : La Dame d’Onze heures suivi de Incertain Croulle
  • 1991 : Chacun pleure son Garabed suivi de Un drôle de vent sous la terre
  • 1993 : Des Harengs rouges (traduit en chinois par Zhiming Shen)
  • 1995 : Des Harengs rouges
  • 1996 : Émile (no 1000)
  • 2000 : Abisag dans De Mémoires d’ondes
  • 2001 : À l’autre bout du pont - Judith et Holopherne - La voleuse d’histoires
  • 2002 : Pour trois femmes (seules)
  • 2003 : À plus - L’œil du Prince
  • 2005 : Du sang dans les nuages
  • 2008 : Prométhée XII et autres pièces

Essais[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Si c’est rond… (Tentative I)
  • 1986 : …C’est pas carré (Tentative II)
  • 1989 : 2015 (Tentative III)
  • 1996 : La Quadrature du siècle (Tentative IV)
  • 2002 : De quoi je (Tentative V)

Liens externes[modifier | modifier le code]