Jean-Jacques Dordain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Jacques Dordain

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Jacques Dordain en mars 2006

Nom de naissance Jean-Jacques Dordain
Naissance 14 avril 1946 (68 ans)
Estrun (Nord)
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence Drapeau de la France France
Diplôme

Jean-Jacques Dordain, né le 14 avril 1946 à Estrun (Nord), est le directeur général de l'Agence spatiale européenne depuis 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du principal du collège Léo-Lagrange à Aniche et d'une mère institutrice à l'école primaire Basuyaux (à Aniche également), il passe son enfance à Hordain. Il entre en classe de 6e le 6 octobre 1957, deux jours après le lancement de Spoutnik et est diplômé ingénieur le jour où Neil Amstrong pose le pied sur la Lune.

Diplômé de l'École centrale Paris en 1969, Dordain a commencé sa carrière scientifique à l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (ONERA) et a ensuite travaillé comme professeur à l'École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace (SUPAERO) dans les années 1970 et 1980. Il a mené des recherches approfondies sur les moteurs fusée et des expériences en microgravité [1].

En 1977, il fait partie des cinq français sélectionnés pour un vol dans le programme américain Spacelab, aucun ne sera retenu. Il pose donc sa candidature en 1979 pour voler avec les soviétiques, mais l'Agence Européenne choisit deux militaires Jean-Loup Chrétien et Patrick Baudry[2].

En 1997, il a été Secrétaire exécutif du Comité d'Évaluation de l'Agence spatiale japonaise (la NASDA, maintenant la JAXA) et plus tard a rejoint l'ESA comme directeur technique, où il est en devenu directeur général en juillet 2003[3].

Hommages et distinctions[modifier | modifier le code]

Mots choisis[modifier | modifier le code]

Mission Rosetta : « Nous avons atterri et Philae a survécu à l'atterrissage. Elle a atterri au bon endroit, ne vous inquiétez pas, c'est la bonne comète, on ne s'est pas trompé (…) Nous avons la liaison radio, ce qui est très important et nous avons de l'électricité à bord donc on peut se connecter pour avoir l'information. »[6]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Jacques Dordain futur directeur général de l'ESA, ESA, 11 décembre 2002
  2. Jean-Jacques Dordain - Director General, European Space Agency, investing.businessweek.com
  3. ESPACE : nomination de Jean Jacques Dordain à la tête de l'ESA, Le Monde, 12 décembre 2002
  4. Dominique Salomez, Jean-Jacques Dordain, un enfant du Nord qui a un peu posé le pied sur la Lune, Douai, La Voix du Nord,‎ 4 Aout 2013 (lire en ligne)
  5. Cérémonie de rentrée académique 2012
  6. « Mission Rosetta: Jean-Jacques Dordain, directeur de l'ESA, se veut rassurant », sur http://www.bfmtv.com,‎ 12/11/2014 (consulté le 12/11/2014).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]