Jean-Jacques Chevallier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Jacques Chevallier, né le 15 février 1900 à Paris où il est mort le 24 mai 1983, est un historien et juriste français.

Professeur à la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris, membre de l'Académie des sciences morales et politiques (1964-1983), il a laissé de nombreux ouvrages, en particulier un grand classique sur Les grandes œuvres politiques de Machiavel à nos jours, récemment réédité avec une mise à jour d'Yves Guchet.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Barnave : ou, Les deux faces de la Révolution, Presses universitaires de Grenoble, 1979, 366 p. (ISBN 270610161X)
  • Histoire de la pensée politique, Payot, Paris, 2006, 895 p. (ISBN 2-228-90127-X)
  • Histoire des institutions et des régimes politiques de la France de 1789 à nos jours, Dalloz, 1991 (8e éd.), 1028 p. (ISBN 2247011837)
  • Histoire des institutions et des régimes politiques de la France de 1789 à 1958, Colin, Paris, 2001 (9e éd.), 748 p. (ISBN 2247038247)
  • (avec Guy Carcassonne, Olivier Duhamel), La Ve république, 1958-2004 : histoire des institutions et des régimes politiques de la France, Colin, Paris, 2004 (11e éd. entièrement refondue), 595 p. (ISBN 2247055788)
  • La Société des Nations britanniques (Académie de droit international de La Haye), Librairie du Recueil Sirey, Paris, 1939, 113 p.
  • (avec Yves Guchet), Les grandes œuvres politiques : de Machiavel à nos jours, Colin, Collection « U », Paris, 2001 (nouv. éd.), 303 p. (ISBN 2200261799)
  • L'Évolution de l'Empire britannique, Éditions internationales, Paris, 1930, 1068 p. en 2 vol.
  • (avec Mario Albertini, Pierre Armaud, Henri Buch), L'Idée de nation, Presses universitaires de France, Paris, 1969, 232 p.

Préfaces de Jean-Jacques Chevallier[modifier | modifier le code]

  • Jean Beauté, Un grand juriste anglais, Sir Edward Coke, 1552-1634 : ses idées politiques et constitutionnelles : ou, aux origines de la démocratie occidentale moderne, Presses universitaires de France, coll. « Science politique » no 5, Paris, 1975 (?), 230 p. (ISBN 2130405673)
  • Jacques Cadart, Régime électoral et régime parlementaire en Grande-Bretagne, Colin, coll. « Cahiers de la Fondation nationale des sciences politiques » no 5, 1948, 224 p. Publication partielle d'une thèse.
  • Jean-Pierre Ferrier, La pensée politique de Constantin Pecqueur, Librairie générale de droit et de jurisprudence, coll. « Bibliothèque constitutionnelle et de science politique », t.37, Paris, 1969, 189 p.
  • Yves Guchet, Technique et liberté, Nouvelle éditions latines - Faculté de droit et des Sciences économiques, Paris, 1967, 338 p.
  • Jean Claude Lamberti, La notion d'individualisme chez Tocqueville, Presses universitaires de France, coll. « Science politique » no 19, Paris, 1970, 86 p.
  • Jean-Louis Loubet del Bayle, Politique et civilisation : essai sur la réflexion politique de Jules Romains, Drieu La Rochelle, Bernanos, Camus, Malraux, Presses de l'Institut d'études politiques de Toulouse, 1981, 335 p. (ISBN 2903847002)
  • Pierre Lux-Wurm, Le péronisme, éd. R. Pichon et R. Durand-Auzias, coll. « Bibliothèque constitutionnelle et de science politique », t.14, Paris, 1965, 273 p.
  • Pierre Louis Mathieu, La Pensée politique et économique de Teilhard de Chardin, Seuil, Paris, 1969, 303 p.
  • Jacqueline Morand, Les idées politiques de Louis-Ferdinand Céline, Librairie générale de droit et de jurisprudence, coll. « Bibliothèque constitutionnelle et de science politique », t.46, Paris, 1972, 216 p.
  • Alexandre Parodi, Notice sur la vie et les travaux d'Yves Chataigneau (1891-1969), Académie des sciences morales et politiques, séance du 16 mai 1972, Institut de France, Paris, 1972, 14 p.
  • Roger Reibel et Pierrette Romgère, Socialisme et éthique, Presses universitaires de France, Paris, 1966.
  • Jacques Driencourt, "La Propagande, nouvelle force politique", Armand Colin, 1950.

Bibliographie sur Jean-Jacques Chevallier[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Histoire des idées et idées sur l'histoire : études offertes à Jean-Jacques Chevallier, Éditions Cujas, Paris, c1977, 274 p.
  • Pierre Raynaud, Notice sur la vie et les travaux de Jean-Jacques Chevallier (1900-1983), Palais de l'Institut, coll. « Institut de France » no 11, Paris, 1987, 19 p.