Jean-Hilaire Belloc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Hilaire Belloc

Naissance 27 novembre 1786
Nantes
Décès 9 décembre 1866
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Peintre
Maîtres Antoine Gros, Jean-Baptiste Regnault
Mouvement artistique néoclassique
Récompenses médaille en 1810

Jean-Hilaire Belloc est un peintre français né le 27 novembre 1786 à Nantes et mort le 9 décembre 1866 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élève de l'atelier d'Antoine Gros puis de celui de Jean-Baptiste Regnault.

Il a obtenu une médaille au salon de 1810 pour Mort de Gaul, ami d'Ossian[1].

Il est professeur de dessin à l'école de dessin de la rue de l'École-de-Médecine.

Il est chevalier de la légion d'honneur en 1864.

Le buste de Jean-Hilaire Belloc fut volé au cimetière du Père-Lachaise en novembre 2006[2].

Famille[modifier | modifier le code]

D'une famille d'armateurs nantais ayant fait fortune dans les plantations de sucre à Saint-Domingue, il a épousé le 2 juin 1821 une anglaise, Louise Swanton[3], écrivain et traductrice de grands poètes anglais. Ils eurent :

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mort de Gaul, ami d'Ossian, 1810
  • Voyage égaré en Égypte, 1812
  • Le Repos de la Sainte Famille, 1831
  • Madame Belloc, Sa Fille Et Le Peintre, 1831 (Louvre)
  • Portrait du Comte Arthur De Dillon, Lieutenant Général (1749-1794), 1834 (musée national du château et des Trianons Versailles)
  • Mort de Saint Louis, 1838
  • Portrait de femme en chapeau-cloche, (Musée Magnin Dijon)[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Dictionnaire Nouveau Larousse illustré, tome deuxième claude augé
  2. site Association des Amis et Passionnés du Père-Lachaise
  3. Camille Lépouchard, Louise Swanton-Belloc: du bon usage des modèles anglais et américains dans les milieux intellectuels français du XIXe siècle (1994)
  4. Ministère de la culture - base Joconde