Jean-Henri Hottinguer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Hottinguer.
Portrait de Jean-Henri Hottinguer

Le baron Jean-Henri Hottinguer, né le 25 janvier 1803 à Paris et décédé le 1er mars 1866[1] en cette même ville, est un banquier d'origine suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean-Conrad Hottinguer, il quitte Paris en 1818 pour développer sa connaissance du monde des affaires et poursuivre son éducation. Sa première destination fut Londres, où il travailla pour Lloyds ainsi qu'à la Bourse de Londres. À l'âge de 23 ans, il quitta Londres pour aller en Amérique, où il a travaillé pendant plusieurs années. Pendant ce temps, il a établi des contacts très intéressants qui l'aideront à l'avenir. Il finit par revenir en France pour aider son père.

En 1833, Jean-Henri reçoit le contrôle de Hottinger & Cie, après que son père a pris sa retraite. Il succède également à son père comme Régent de la Banque de France la même année. Il devient directeur en 1835, puis vice-président en 1863 de la Caisse d'Epargne et de Prévoyance de Paris.

En 1852, Jean-Henri aide à mettre en place la Compagnie générale des eaux et le réseau de trains français. Par la suite en 1863, Jean-Henri participe avec d'autres importantes familles de banquiers à la création de la Banque ottomane à Istanbul.

Portrait de la baronne Hottinguer, née Caroline Delessert.

En 1858, Jean-Henri épouse Caroline Delessert, la fille unique du baron François-Marie Delessert. Ils seront les parents de Rodolphe Hottinguer (1835-1920). Une de ses nombreuses réalisations dans la vie a été achevée en 1848, quand il prend le contrôle de la Banque Delessert après la mort de Benjamin Delessert. Son épouse Caroline était la dernière de sa dynastie.

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alain Plessis, Régents et gouverneurs de la Banque de France sous le Second Empire, 1985
  • Romuald Szramkiewicz, Les Régents et censeurs de la Banque de France: nommés sous le Consulat et l'Empire, 1974

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]