Jean-Georges Edighoffen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Georges Edighoffen
Image illustrative de l'article Jean-Georges Edighoffen

Naissance 19 septembre 1759
Colmar, Haute-Alsace
Décès 10 mars 1813 (à 53 ans)
Colmar Haut-Rhin
Origine Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau français République française
Drapeau de l'Empire français Empire français
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 17701807
Conflits Guerre d'indépendance des États-Unis
Guerres révolutionnaires
Guerres napoléoniennes
Commandement 28e de ligne
Famille Oncle du général Rapp

Jean-Georges Edighoffen, né le 19 septembre 1759 à Colmar où il est mort le 10 mars 1813, est un général de brigade français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré au service comme simple soldat dans le régiment de Beauce, le 12 mars 1777, Edighoffen combattit dans la Guerre d'indépendance des États-Unis avec le grade de caporal, puis avec celui de sergent, de 1781 à 1783.

Congédié pour ancienneté le 8 septembre 1791, il s’enrôla dans le 6e bataillon de volontaires du Haut-Rhin et fut versé ensuite dans la 49e demi-brigade. Élu capitaine en 1792, il servit en cette qualité jusqu’en 1800, époque à laquelle il passa dans les chasseurs à pied de la garde consulaire, après avoir fait toutes les campagnes de la Révolution aux armées du Rhin, de l’Helvétie et du Nord. Il fut plusieurs fois blessé pendant cette période, notamment à Zurich, où il reçut trois coups de sabre, deux à la tête et un à l’épaule.

Chef de bataillon des grenadiers à pied de la garde des consuls en 1803, Edighoffen devint, en 1804, colonel du 28e de ligne et fit, avec ce grade, les campagnes de Prusse et d’Autriche. Nommé général de brigade en 1806, l’état de sa santé l’obligea à prendre sa retraite le 15 juin 1807.

Fait commandeur de la Légion d’honneur sur le champ de bataille d’Austerlitz, Il fut nommé chevalier de l’Empire le 15 juillet 1810.

États de service[1][modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Rubans des décorations
Commandant de la Légion d'Honneur

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement et livrée


Orn ext chevalier de l'Empire.svg
Blason Jean Georges Edighoffen.svg


De sable à l'épée en bande d'or cotoyée de deux cotices du même, bordure de gueules du tiers de l'écu au signe des chevaliers posé au deuxième point en chef.[2]

  • Ornements extérieurs : « Toque de velours noir, retroussée de sinople, avec porte-aigrette d'argent, et aigrette de même métal[4] ».


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b S.H.A.T. 8 Yd 1 088.
  2. a, b, c et d Archives nationales BB/29/972, p. 82.
  3. Fastes 1847, p. 277.
  4. Jean-Baptiste Capefigue, L'Europe pendant le consulat et l'empire de Napoléon, t. XIII, Bruxelles, Pitois-Levrault,‎ 1841 (réimpr. Haumann et Cie) (1re éd. 1840), 362 p. (lire en ligne), chap. V (« L’opinion publique après les événements de Bayonne. Juin à août 1808 »), p. 145 note 1.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :