Jean-François Pons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pons.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Jean-François de Pons.

Jean-François Pons né dans le diocèse de Rodez en 1698 et décédé à Chandernagor (Mission du Bengale en Inde) en 1752 ou 1753 était un prêtre jésuite français, missionnaire en Inde[1]. Il est considéré comme l'un des premiers sanskritistes européens[2],[3] et un précurseur des études sanskrites[4].

Correspondance et Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Grammatica et Dictionarium Linguae - Samscreanicae (1738)
  • Lettres édifiantes et curieuses, écrites des missions étrangères par quelques missionnaires de la Compagnie de Jésus, Volume 24. Éd. N. Le Clerc, 1743, pages 218 à 256
  • Lettres édifiantes et curieuses: écrites des missions étrangères, Volume 8. Éd. Chez J. Vernarel, 1819, pages 37 à 53

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des orientalistes de langue française. François Pouillon. Karthala Editions, 2008, page 772. (ISBN 9782845868021)
  2. Ibid
  3. Les Médiateurs interculturels dans le monde anglophone. Volume 6 de Frontières (Paris. 1992). Centre d'études des relations interculturelles (París). Éd. Presses Paris Sorbonne, 1994, page 75. (ISBN 9782840500353)
  4. Livret, Numéro 5. École pratique des hautes études (France). Section des sciences historiques et philologiques. Éd. Librairie Droz, 1987, page 406.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]