Jean-François Plante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-François Plante est un homme politique conservateur québécois.

Il avait tenté de se présenter à l'élection à la direction de l'Action démocratique du Québec de 2009. Sa candidature a toutefois été rejetée. En 2009, il lance Radio XTRM, il tient également un blog sur YouTube qui s'appelle Édito Jeff Plante. Il est le rédacteur en chef de République de Bananes une nouvelles canadienne-française et le site Web d'analyse.

Politique municipale[modifier | modifier le code]

  1. Il a été élu au conseil municipal de Montréal pour le district de Père-Marquette en 1998 avec 34 % des voix, battant sortant Robert Laramée (33%). En 2001, Plante c'est représenter dans le district de Louis-Hébert (Rosemont-Petite-Patrie). Il a obtenu 64 % des voix. Il ne s'est pas représenté pour la réélection en 2005. Plante était affilié au parti de Vision Montréal du maire Pierre Bourque.

En février 2001, l'administration Pierre Bourque se réunit puis privatise la Ronde. L'appel d'offres est lancé en soumission. La compagnie Six Flags remporte la soumission donc la compagnie Texane l'opère depuis avril 2001. C'est le seul parc canadien de la compagnie. Auparavant, le parc appartenait à la ville de Montréal. Les entreprises Paramount Parks, Cedar Fair Entertainment et Parc Astérix étaient aussi intéressées par l'achat du parc.

Politique Provinciale[modifier | modifier le code]

Plante s'est également présenté pour être député de L'Action démocratique du Québec (ADQ) candidat pour la circonscription des Basses-Laurentides de Deux-Montagnes en 2007. L'ADQ était sous examen beaucoup dans les médias, qui ne pouvait pas comprendre la montée rapide de la partie dans la région de Montréal communément appelé le 450 (indicatif régional). Le 5 mars 2007, Denis Lessard un journaliste proche du Parti libéral du Québec a dévoilé un patchwork de hors-contexte dernières déclarations qu'il a faites sur sa radio internet. Plante a déclaré que trop l'accent a été mis sur la violence envers les femmes alors qu'aucun des hommes. Il a également refusé de porter le ruban blanc annuel, qui sert à retenir de 1989 École Polytechnique massacre, affirmant qu'il a été utilisé par certains lobbies féministes de dire que chaque homme devrait être tenu responsable de ce crime. Plante a affirmé que l'événement a été détourné de son sens réel par les lobbies pour servir un agenda politique. Médias de gauche, sous la pression Dumont lui faire démissionner, ce qu'il fit trois jours plus tard. [2] Lucie Leblanc remplacé Plante en tant que candidat. Après l'incident, l'appel de Plante avec le public de radio conservateurs / libertariens semble encore plus forte. Par ailleurs, la critique des médias n'a pas empêché l'ADQ de remporter le quartier des Deux-Montagnes. Leblanc a été envoyé à l'Assemblée Nationale avec 36 % des voix.Depuis le 2 mai 2007 (plus d'un mois après l'élection), Plante toujours eu un emploi de direction au sein de la structure du parti ADQ. Femmes libérales membres du Cabinet Nathalie Normandeau, Monique Jérôme-Forget, Christine St-Pierre et Line Beauchamp ont appelé à sa démission. [3] Jusqu'à présent, Dumont a refusé d'expulser Plante, affirmant que toute personne a le droit de soutenir l'ADQ.

Musique[modifier | modifier le code]

Jeff Plante: "Je connais un tout p tit peu Annie (Dufresne)... elle a commence a faire de la musique avec Steve Scala, Angelo Finaldi et moi."