Jean-François-Théodore Gechter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-François Théodore et Gechter.

Jean-François-Théodore Gechter

Naissance 1795
Paris
Décès 11 décembre 1844
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Sculpteur

Jean-François-Théodore Gechter, sculpteur français, né à Paris en 1795, mort à Paris le 11 décembre 1844[1]. Élève de François Joseph Bosio et du baron Gros, tout comme Antoine-Louis Barye, il est resté célèbre pour ses bronzes.

Sa première exposition qui eut lieu en 1824, était tournée vers des sujets classiques et mythologiques. À partir de 1830, il passera à de plus petites sculptures et à des thèmes animaliers, tout comme Barye.

Son Combat de Charles Martel (une commande du ministère du commerce) est remarqué en 1833. Gechter montre son talent pour les scènes anciennes, présentant des personnages aux costumes élaborés.

Œuvres majeures[modifier | modifier le code]

Collections du Musée de la Vie romantique, Paris

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1] La Grande encyclopédie : inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts; Volume 18 ; Camille Dreyfus

Lien externe[modifier | modifier le code]