Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Jean-Frédéric à l'âge de cinq ans par Benjamin Block (en) (1659).

Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach (8 octobre 1654, Ansbach – 22 mars 1686, Ansbach) est margrave de Brandebourg-Ansbach de 1667 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Frédéric est le fils aîné du margrave Albert et de Sophie-Marguerite d'Oettingen-Oettingen. Son père meurt en 1667, alors qu'il n'a que treize ans, et un gouvernement est désigné pour assuré la régence en son nom. Il atteint sa majorité en 1672 et commence à gouverner seul ses États.

Ses trois fils Christian-Albert, Georges-Frédéric II et Guillaume-Frédéric lui succèdent tour à tour à la tête de la principauté.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Éléonore de Saxe-Eisenach, deuxième épouse de Jean-Frédéric.

Le 5 février 1672 à Durlach, Jean-Frédéric épouse Jeanne (1651-1680), fille du margrave Frédéric VI de Bade-Durlach. Cinq enfants sont nés de cette union :

Veuf, il se remarie le 4 novembre 1681 à Eisenach avec Éléonore (1662-1696), fille du duc Jean-Georges Ier de Saxe-Eisenach. Trois enfants sont nés de cette union :