Jean-Frédéric II de Saxe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Frédéric II

Jean-Frédéric II de Saxe, né à Torgau en 1529, décédé à Steyr en 1595.

Jean-Frédéric II de Saxe est duc de Saxe (son père ayant été privé de la dignité électorale en 1547) et duc de Saxe-Cobourg-Eisenach de 1554 à 1556. Il appartient à la branche ernestine elle-même issue de la première branche de la Maison de Wettin.

Fils de Jean Frédéric de Saxe (1503-1554) et de Sybille de Clèves. Jean-Frédéric II de Saxe épouse en 1555 Agnès de Hesse (1503-1555), (fille de Philippe Ier de Hesse). Veuf il épouse en 1558 Élisabeth von Simmern (1540-1594). Deux enfants sont issus de cette union :

Dans l'espoir de reconquérir l'Électorat, il s'allie au chevalier Wilhelm von Grumbach (de) qui proscrit, s'est réfugié après de lui. La diète d'Augsbourg le somme de livrer Grumbach (12 août 1566), puis devant son refus, il est lui même proscrit (décembre 1566). Le 8 janvier 1567, l'Électeur Auguste de Saxe, chargé d'exécuter la sentence, le fait assiéger dans Gotha où il s'est enfermé avec ses partisans. Ils capitulent le 13 avril. Grumbach et le chancelier de Jean-Frédéric sont écartelés (18 avril). Jean-Frédéric est condamné à la prison à vie et enfermé au château de Wiener Neustadt (27 juin). Il est transféré au château de Steier vers 1592 où il meurt le 6 mai 1595[1].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. Pflug, Correspondance, BRILL,‎ 1997 (ISBN 9789004068766, présentation en ligne)