Jean-David Blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanc (homonymie).

Jean-David Blanc

Naissance 1968 (45-46 ans)
Nationalité Drapeau de France Français
Profession
Entrepreneur, investisseur, producteur

Jean-David Blanc (né en 1968) est un entrepreneur français, fondateur d'AlloCiné, business angel, producteur de cinéma, écrivain et musicien de jazz[1],[2],[3],[4],[5].

Vie et carrière[modifier | modifier le code]

Jean-David Blanc est né dans une famille de musiciens ; son père est le violoniste Serge Blanc et sa mère est professeur de musique. Son frère cadet, Emmanuel Blanc, est altiste dans l'Orchestre national de France[6].

Blanc a démarré sa carrière dans le e-business très jeune[2],[3]. À l'âge de 13 ans, il crée des jeux vidéo pour Apple II (Hold up, éd. Infogrammes) et publie des articles dans des revues informatiques[3]. À 15 ans, il crée avec Jean-Marc Royer le bulletin board system Futura[2]. Blanc fonde sa première société de services informatiques, Crystal Technologies, et présente le premier service d'information électronique pour Minitel, «  Marlboro Racing Service », l'année suivante[2],[7]. 17 ans, il crée Concerto télématique, qui fournit des services interactifs Minitel et téléphoniques à des marques telles que Marlboro, Nissan, Elf et Coca-Cola[2].

À l'âge de 22 ans lui vient l'idée d'AlloCiné, un service d’information pour le cinéma par téléphone. Il lance le fameux « 40.30.20.10 » en 1993 avec Patrick Holzman. En 1995 AlloCiné invente la réservation de billet à l’avance, et dans la foulée, le service se démultiplie sur toutes les plateformes en apportant à chaque fois des innovations : bornes interactives, minitel, palm pilot, et bien évidemment Internet[2],[8],[7]. Après avoir officié dix ans comme directeur général et développé AlloCiné, Blanc s’associe au groupe Canal Plus / Vivendi qu’il quittera en 2001[2]. Considéré comme l’un des parrains du web français, Jean-David Blanc est devenu un business angel très actif, consultant et conseiller stratégique pour des groupes et des sociétés de capital risques, en lien avec internet et les nouvelles technologies en Europe et aux États-Unis[9]. Il a investi dans des start-up comme Appsfire, Square Inc., TheCools, Meetic et Véoprint[2]. En outre, il parraine le programme de start-up digitale de l'école SUPdeWEB à Paris[10].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Blanc est un musicien depuis son plus jeune âge et il a étudié l'harmonie avec le pédagogue Robert Kaddouch, et le piano jazz à l'American School of Modern Music à Paris, France[1],[2]. Dans le cinéma, il a travaillé avec des acteurs et des réalisateurs sur différents films et projets. Il a collaboré avec Bruno Monsaingeon au tournage du film Yehudi Menuhin à Moscou, et a produit en 2005 le film Cavalcade (avec Marion Cotillard et Bérénice Bejo)[2],[11].

En 2012, Blanc écrit son premier livre, Trois jours au Népal (éditions Robert Laffont), qui relate l'expérience qu’il a vécue en 2011 lorsqu'il se retrouve piégé dans les montagnes du Népal à la suite d'un accident de paramoteur[2],[12],[13].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]