Jean-Claude Vajou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Claude Vajou
Naissance 16 mars 1929
Fontainebleau (Seine-et-Marne)
Décès 24 octobre 2003 (à 74 ans)
Saint-Mandé (Val-de-Marne)
Profession journaliste
éditorialiste à la radio
Politique intérieure
Années d'activité 1958-1994
Médias
Presse écrite Combat (1958-1974)
La Dépêche du Midi
Le Quotidien de Paris (1974-1994)
Radio Radio Monte-Carlo (1970-1981)
Fonction Rédacteur en chef

Jean-Claude Vajou, né le 16 mars 1929 à Fontainebleau en Seine-et-Marne et mort le 24 octobre 2003 à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne, est un journaliste politique français de presse écrite et de radio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré au quotidien Combat à la fin des années 1950, Jean-Claude Vajou devient journaliste au service de politique intérieure du journal de 1960 à 1974[1], service dont il prend la direction vers 1961[2]. De 1964 à 1968, il rédige mensuellement une synthèse politique pour Revue politique et parlementaire[3]. Après la disparition de Combat, il participe avec Philippe Tesson à la création du Quotidien de Paris en 1974. Rédacteur en chef au service de politique intérieure du Quotidien de Paris (Groupe Quotidien) de 1974 à 1994, il sera également chroniqueur à la Dépêche du Midi, au Provençal, à L'Économie, au Réveil de Nemours et à Grenoble hebdo. Il mène en parallèle une carrière quotidienne d'éditorialiste politique à la radio sur RMC à partir de 1970 jusqu'en 1981, ainsi que d'intervenant occasionnel à la télévision ou à la radio dans les émissions politiques (telles que Le Grand Jury, Actuel 2[4], et sur France Inter...).

Il est également l'auteur, en 1967, d'un des premiers romans de politique-fiction, Le Premier Ministre a disparu et, en 1971, d'une biographie, JJSS par JJSS, consacrée à Jean-Jacques Servan-Schreiber.

Jean-Claude Vajou fut conseiller municipal de 1989 à 2001 de la ville de Saint-Mandé dans le Val-de-Marne et officier de l'Ordre national du Mérite.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À la vie, à la mort : l'histoire du journal Combat, 1941-1974, Yves-Marc Ajchenbaum, éditions Le Monde, 1994, (ISBN 9782878990928), p. 338 et 354.
  2. (en) Networks of empire: the US State Department's Foreign Leader Program in the Netherlands, France, and Britain 1950-1970, Giles Scott-Smith, éditions Peter Lang, 2008, (ISBN 9789052012568) p. 467.
  3. (en) The French democratic Left, 1963-1969: toward a modern party system par Frank Lee Wilson, Stanford University Press, 1971, (ISBN 9780804707657), p. 228.
  4. Débat avec Georges Marchais dans l'émission Actuel 2 de l'ORTF en 1973 sur le site de l'INA