Jean-Claude Sensemat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Claude Sensemat à Montréal - Novembre 2007

Jean-Claude Sensemat, homme d'affaires, né en 1951 à Fleurance dans le Gers.

Il crée et dirige de 1970 à 2000 un groupe d'outillage portant son nom qui devient au fil des années le premier employeur privé du Gers (+ de 500 collaborateurs en 1999 - 800 millions de francs de CA (122 M Euros) sources : (les Échos 1997, La Dépêche du Midi, 2000).

L’entreprise doit son évolution à la mondialisation des échanges. Dès 1975, des opérations d’import-export sont organisées avec l’Inde, la Chine de Mao, la Roumanie, l’Albanie et d’autres pays du bloc de l’Est, en utilisant parfois le troc et la compensation, le groupe d’outillage devient ainsi un fournisseur privilégié des grandes enseignes européennes d'hypermarchés.

Il acquiert alors par son groupe d’outillage de nombreuses friches industrielles du département (usine Grundig, bâtiments de la Seita, etc.).

Acteur majeur de la vie économique départementale, il est conseiller de la Banque de France du Gers durant 6 ans, vice-président de l’Union patronale du Gers en 1989, il fonde le comité Gers Unicef en 1988 et un journal local : "La Gascogne".

En 1990, il rachète la marque horlogère LIP, alors en difficulté, et la relance. Puis il acquiert d’autres marques en 1992 (notamment Achille Zavatta, Teppaz, Luis Ocana).

En 2000 son groupe d’outillage, fortement convoité, connaît des difficultés entraînant la radiation à vie d’un administrateur judiciaire qui sera écroué. Le groupe Sensemat disparaît.

Jean-Claude Sensemat restera l’entrepreneur privé qui aura apporté le plus de ressources économiques au département du Gers pour le XXe siècle.

En 2002, il confie une licence internationale de la marque LIP à la société gersoise MGH de Lectoure. La même année il est nommé consul honoraire de la République d'Albanie pour trente-trois départements français. Il dirige ses affaires depuis sa compagnie basée à Toulouse.

En 2007, il immigre et est accueilli avec sa famille par le gouvernement canadien en qualité de « Gens d’Affaires Investisseurs » c’est à Montréal qu’il ouvre Gestion Geneen Inc. Compagnie de gestion d’affaires et patrimoine.


Ses origines gersoises, ses succès et déboires professionnels sont l'occasion pour lui d'écrire plusieurs ouvrages. Il crée les Editions Duroi au Québec (2013).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]