Jean-Claude Pertuzé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logotype personnel : ambigramme pivotant

Jean-Claude Pertuzé est un graphiste, illustrateur et auteur de bandes dessinées né en 1949 à Lectoure (Gers).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi des cours à l'École des beaux-arts de Toulouse, il exerce son activité entre l'illustration, la bande dessinée et la publicité. Il réaliste des illustrations pour l'édition du dimanche de La Dépêche du Midi.

À partir de 1974, il publie des bandes dessinées courtes dans des fanzines, puis les magazines Circus (éditions Glénat), puis Métal hurlant[1],[2] (1977-1980), ainsi que Heavy Metal et d'autres éditions étrangères de la revue.

Son œuvre est principalement consacrée à sa région d'origine, la Gascogne, avec un intérêt marqué pour les contes et la personnalité du folkloriste Jean-François Bladé (1827-1900), dont il adapte en BD les Contes de Gascogne (1977), et présente et illustre les Nouvelles (2000). Il s'intéresse aussi aux Pyrénées dans leurs traditions et leur histoire (Les Chants de Pyrène[3], 1981-1984 ; Le Jour du Vignemale, 1987 ; Panthéon pyrénéen, 1990). Les contes licencieux populaires sont à l'origine de la « trilogie érotico-agricole » Galipettes (1985), Culbutes (1987) et Capotages (1994), plusieurs fois réédités.

En 1984 et pendant presque un an, il écrit des textes dits quotidiennement sur Sud Radio, sur le thème des contes et légendes : Le Crayon voyageur.

Le 19 juillet 1987, il monte au sommet du Vignemale (3 298 m) pour y écrire et dessiner le portfolio de 32 planches de bande dessinée, Le jour du Vignemale, dans la journée et la nuit du 19 au 20, dans la grotte Russell du Paradis. Imprimé dans la foulée, le portfolio est dédicacé à Cauterets les 22 et 23 juillet. Une version totalement nouvelle, en format « manga » (16 x 24 cm) et en couleurs, Vignemale, l’autre jour, paraît en mai 2011[4].

En 2003 et 2004, à la suite de l'adaptation par la troupe Humani Théâtre de la BD L'Apôtre zéro, il écrit plusieurs scènes basées sur l'histoire de la ville de Béziers, jouées dans les rues et différents lieux de la ville pendant la saison estivale : Le Cœur mangé, L'Agitateur du Languedoc, ainsi que La Lanterne, une adaptation des textes d'un journaliste local du XIXe siècle. En 2009, il réalise l’adaptation théâtrale d’un de ses ouvrages inédit, Picoulin le Chafougnesque, montée et représentée par les élèves d’une école primaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère).

Depuis 1985, il pratique régulièrement l'animation de séminaires et congrès par le « dessin en direct ». Affichiste, il a réalisé les affiches du Printemps des Courges, festival d'humour de Toulouse (1990-1994), du festival d'orgues de Barbarie de Montesquieu-Lauragais (1992-2004), du festival Jazz'Velanet (1993-1996), du festival de théâtre à Grimone, dans la Drôme (2006-2012), etc.

En mai 2011, il est l'invité d'honneur du Festival BD-Comminges à Saint-Gaudens (Haute-Garonne)[5] à l’occasion de la sortie d’une version entièrement nouvelle du Jour du Vignemale, sous forme d’un album au format « manga », en couleurs : Vignemale, l’autre jour.

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • Contes de Gascogne d'après J.-F. Bladé, 1977 (auto-édition), 1980 (Les Humanoïdes Associés), 2000 (Loubatières).
  • Les Chants de Pyrène[6], éditions Loubatières, 4 vol., 1981-1984, rééd. intégrale 2003. Prix Patou d'Aure Jeunesse au Festival du Livre d'Aure, Saint-Lary-Soulan, 2010.
  • (collectif) Brassens, 1957-1962 : l'Amandier (2 planches), Vents d'Ouest, 1990
  • Galipettes, éd. Loubatières, 1985
  • Culbutes, éd. Loubatières, 1987
  • Capotages, éd. Loubatières, 1994
  • Le Jour du Vignemale, éd. Loubatières, 1987
  • L'Apôtre Zéro, éd. Loubatières, 1993
  • La fille du Capitoul, éd. Loubatières, 2004
  • Mirguette et Toustounet, éd. Loubatières, 2005
  • Vignemale, l’autre jour, Toulouse, Éditions ED, 2011. (ISBN 979-10-90418-00-4)
  • Black Mountain, Le Louglier, Toulouse, Black Mountain Compagnie, 2013. (ISBN 978-2-9544246[à vérifier : isbn invalide])
  • Voyage au centre des Pyrénées, collectif, Saint-Gaudens, éditions Abelio, 2014

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

  • Marcèu Esquieu, E nos fotèm d'èstre mortals, IEO
  • Marius Noguès, Petite Chronique de la Boue, éditions Plain-Chant, Brassac, 1990
  • Raoul Lambert, Chroniques démoniaques et drolatiques, Toulouse, éd. Loubatières, 1987
  • Christian Cau, Petite histoire de Toulouse, Loubatières
  • Michel Taillefer, La Révolution à Toulouse, Loubatières, 1989
  • Olivier de Marliave et Jean-Claude Pertuzé, Panthéon Pyrénéen, Toulouse, éditions Loubatières, 1990
  • Jean-Claude Ulian, Sorcières et sabbats de Gascogne, Loubatières
  • Jean-Claude Ulian, Gascogne céleste, Loubatières, 1999
  • Daniel Defoe, Joseph Ribas, Robinson Crusoé dans les Pyrénées, éd. Loubatières, 1995
  • Gloires de Gascogne, éd. Loubatières, 2000
  • Jean-François Bladé, les Nouvelles, présentation et illustrations, éd. Loubatières, 2000
  • Bernard Vavassori, A Bisto de Nas, éd. Loubatières, 2002
  • Charles Daney, Hilh de Pute Macarel, éd. Loubatières, 2003
  • Jacques Bernadou, Les Carnets de Bernadou, Toulouse, Loubatières.
  • Bernard Vavassori, La Bise et l'Autan, éd. Loubatières, 2005
  • Joseph Ribas et Pere Verdaguer, Caram ! Aixo me mira, éd. Loubatières, 2004
  • Didier Alibeu, Amour courtois et Libertinage, éd. Loubatières, 2004
  • Bernard Bertrand, L'Herbier érotique, Toulouse, Plume de Carotte, 2005
  • Jean-Claude Ulian, Gascons à table, Art-Média, Prix Prosper Estieu 2007
  • Frantz-E. Petiteau, Contes, légendes et récits de la vallée d'Aure, éd. Alan Sutton, 2006
  • Jean-Claude Ulian, Jean-Claude Bourgeat, Sur les pas de Bladé, Art-Média, 2008
  • Jean-François Bladé, Contes populaires de la Gascogne, Aubéron (2008) ISBN 978-2-84498-129-5 : illustration de couverture et frontispice.
  • Charles Mouly, Mon sabot de verre, éditions du Raffût, Toulouse, 2008
  • Frantz-E. Petiteau, Contes, légendes et récits du Louron et des Bareilles, Provinces Mosaïques, éditions Alan Sutton, 2009
  • Yves Azéroual, L'Anniversaire, Paris, Éditions du Moment, 2012, illustration de couverture.
  • Louis Lambert, Contes populaires du Languedoc, Aubéron, 2012, illustration de couverture.
  • François Amédée Doppet, Traité du Fouet, ou Aphrodisiaque externe, Toulouse, Éditions Ed, 2013.
    • Auteurs variés, Collection Contes traditionnels, Toulouse, éditions Milan : illustrations de couverture.
    • Auteurs variés, Collection les Essentiels Milan, Toulouse, éditions Milan : illustrations intérieures

Publications jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Le conte de Jean de l'Ours, texte et illustrations, éd. Loubatières, 1988
  • Rampono, texte et illustrations, éd. Loubatières, 1992. Prix Beaugency 1993
  • Michel Piquemal, Les Petites Mains, éd. Épigones
  • Michel Piquemal, Gros-Louis, éd. Épigones
  • Bos de Bénac, texte et illustrations, éd. Loubatières
    • Bòs de Benac, édition en occitan
  • Pyrène, texte et illustrations, éd. Loubatières
    • Pirena, édition en occitan
  • Dame Carcas, texte et illustrations, éd. Loubatières
    • Dama Carcas, édition en occitan
  • Claude Marti, Trencavel, éd. Loubatières
  • Gérard Boutet, Pierrot et le secret des cailloux à feu, éd. Le Patio, 1999
  • Geneviève Noël, Malika la petite indienne, éd. Milan, 1999
  • Lionel Hignard et Françoise Lemonnier, Julot sur le Canal du Midi, éd. Loubatières, 2001
  • Frédéric Lisak, Activités Nature pour les 5-8 ans, Casterman, Bruxelles, 2003
  • Frédéric Lisak, Le Voleur de Temps, Plume de Carotte
  • Mirguette et Toustounet, éd. Loubatières, 2005
  • Collectif, Petites Créations et récréations, Casterman, Bruxelles, 2007
  • Lire un conte à la carte, coffret de 8 cartes illustrées de 3 contes classiques, adaptation du texte et illustrations, 4 coffrets parus, éditions J’ed, Toulouse, 2012-2013

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • En passant par la Gascogne (avec mes gros sabots), bibliothèque interuniversitaire du Mirail, Tououse, 1979
  • Le Robinson des Pyrénées, Château des Nestes, Arreau, 1995 ; centre Saint-Cyprien, Toulouse
  • Le monde de Pertuzé, Vieille Église, Saint-Clar (Gers), juin 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Poussin, Christian Marmonnier, Métal hurlant, 1975-1987, la machine à rêver, Denoël Graphic
  2. [1]
  3. Sur Les Chants de Pyrène : [2]
  4. [3]
  5. http://Festival BD-Comminges : [www.bd-comminges.org/]
  6. Les Chants de Pyrène sont éternels, titre d'un morceau de l'album Hantaoma, du groupe Stille Volk (1997)

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Cinquante têtes d'affiches en Midi-Pyrénées, photographies de Philippe-Gérard Dupuy, éditions Bahia Presse, Toulouse, 1994.
  • Henri Filippini, Dictionnaire de la bande dessinée, 1989.
  • Yves Frémion, Le guide de la bédé francophone, Syros Alternatives, 1990.
  • Jean-Claude Pertuzé (int. Noé Gaillard), « Le Retour de Jean-Claude Pertuzé », dans Jacky Goupil (dir.), Bande dessinée 1981-1982, Hounoux : SEDLI, 1982, p. 55.
  • Gilles Poussin et Christian Marmonnier, Métal hurlant, 1975-1987, la machine à rêver, Denoël Graphic, 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]