Jean-Claude Germain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Claude Germain (né le à Montréal) est un scénariste, écrivain, dramaturge, auteur, journaliste, parolier et historien québécois.

Il a été directeur artistique du Théâtre d'Aujourd'hui de 1972 à 1982. Il a écrit pour la scène de nombreux textes, notamment une monologuerie bouffe intitulé Les Hauts et les bas dla vie d'une diva : Sarah Ménard par eux-mêmes (1974), et sa suite, Les Nuits de l'indiva (1979), interprété par son épouse, la comédienne Nicole Leblanc.

Il a enquêté sur l'histoire occulte des maçons québécois, sans toutefois être membre de cette secte[1].

Il est participant de longue date au festival littéraire Metropolis bleu.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Derniers ouvrages parus[modifier | modifier le code]

Rue Fabre, centre de l'univers, paru en avril 2007. Jean-Claude Germain y décrit non pas la vie du Plateau dans les années 1940 comme le fait Michel Tremblay, mais plutôt la découverte des autres quartiers de l'île de Montréal en compagnie de son père, avec bien sûr la rue Fabre comme centre.

Depuis, il a également publié Cœur rouge de la bohème et La femme nue habillait la nuit, deux livres où il décrit ses années de bohème montréalaise des années 50 et du début des années 60[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]