Jean-Claude Dauphin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Marie Raymond Legrand, dit Jean-Claude Dauphin, est un acteur français né le à Boulogne-Billancourt. Il est le fils du comédien Claude Marie Eugène Legrand, dit Claude Dauphin et de la comédienne Maria Mauban, et le petit-fils du poète Franc-Nohain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au lycée Paul-Valéry, à Paris, il est dans la classe du latiniste Bernard Mortureux, spécialiste de Sénèque, et à la même période que Philippe du Janerand et la chanteuse France Gall.

Ses débuts en 1968 dans Adolphe ou l'Âge tendre de Bernard Toublanc-Michel le rendent célèbre.

En 1969, il joue le fiancé de Claude Jade dans Le Témoin. En même temps Jade et Dauphin étaient un couple. Gérard Blain l’engage en 1970 pour Les amis, et en 1972 Bernard Paul lui donne le rôle principal aux côtés de Dominique Labourier dans Beau Masque. Il joue aux côtés d'Annie Girardot et de Philippe Noiret dans La Mandarine d’Édouard Molinaro, et aux côtés d’Isabelle Adjani dans le téléfilm Le Secret des Flamands.

Autres films dans les années 1970 : Le Hasard et la violence, Les Suspects, Gugues-le-loup, Dracula père et fils, Barry of the Great St. Bernard, Dernière sortie avant Roissy...

Il interprète le rôle de Billy, batteur de jazz des clubs parisiens, fils de Dora Doll, dans l'épisode tourné en 1975 La Folle de Maigret dans la série Les Enquêtes du commissaire Maigret. En 1980, il joue le rôle d’Ulysse aux côtés de Nicole Jamet dans L'Inconnue d'Arras de Raymond Rouleau. Il est également la voix off ou le récitant de nombreux documentaires de la télévision française.

En 1981, il est Ricky dans Le Choix des armes d’Alain Corneau et participe en 1984 à Souvenirs, souvenirs. L'un de ses rôles les plus importants est celui de Clovis, le héros de Adieu la vie (1986) de Maurice Dugowson. En 1987, il joue avec Guy Marchand et Caroline Cellier dans Charlie Dingo de Gilles Béhat et avec Juliette Binoche dans L'Insoutenable Légèreté de l'être. L'un de ses derniers succès est son rôle dans L'École de la chair (1998) de Benoît Jacquot avec Isabelle Huppert.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Cinéma documentaire[modifier | modifier le code]

  • Thérèse de Lisieux, un écho du cœur de Dieu (voix du narrateur), de Jean-Daniel Jolly Monge, CERF-AME 1997.
  • Jules Renard, homme de combats, de Jacques Tréfouël, Les Films du Lieu dit, 2010 (J.-C. Dauphin y interprète le rôle d'Henri Bachelin).

Lien externe[modifier | modifier le code]