Jean-Christophe Victor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victor.

Jean-Christophe Victor

Naissance 30 mai 1947 (67 ans)
Nationalité Drapeau de France Français

Jean-Christophe Victor, né le 30 mai 1947[1], fondateur et directeur scientifique du LEPAC, est un enseignant français expert en géopolitique et en relations internationales, docteur en ethnologie (Institut d'ethnologie du Musée de l'Homme) et diplômé de chinois à l'INALCO (École des langues orientales). Il est le fils de l'explorateur Paul-Émile Victor et de la productrice de télévision, Éliane Victor née Decrais. Outre plusieurs ouvrages, Jean-Christophe Victor s'est illustré en mettant au point une forme originale de présentation des concepts géographiques, politiques et, au sens propre du mot, géopolitiques, à partir de cartes diffusée depuis 1990, d'abord sur la Sept puis sur Arte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un diplôme de l'École des Langues Orientales en chinois et un doctorat en anthropologie ("Systèmes agricoles tibétains dans les hautes vallées du Nord Népal"), Jean-Christophe Victor rejoint le Ministère des Affaires Etrangères comme attaché culturel en Afghanistan.

Dans son premier ouvrage La Cité des murmures[2] il décrit l'entrée des afghans dans la guerre, au cours de la décennie 80.
L'intervention des troupes de l'Union soviétique le conduit au Centre d'analyse et de prévision (CAP) du Ministère des Affaires étrangères où il travaille de 1980 à 1989. Il participe à de nombreuses missions humanitaires en Afghanistan et au Pakistan, notamment comme membre cofondateur de l'association "Action contre la faim".

Il développe en 1990 pour la Sept un concept inédit d'émission associant des cartes à la présentation de réalités historiques et géopolitiques, Le Dessous des Cartes. Ce magazine hebdomadaire est diffusé à partir de 1992 par la chaîne franco-allemande Arte. Depuis, il est également diffusé sur TV5 Monde et sur Internet.

Dans le même mouvement, il crée en 1991 avec Virginie Raisson le LEPAC (Laboratoire d'études prospectives et d'analyses cartographiques), laboratoire de recherche appliquée, privé et indépendant, spécialisé en politique internationale et prospective[3]. Il en est aujourd'hui le principal actionnaire et le directeur scientifique.
Ce centre de recherches en relations internationales, spécialisé dans l'analyse, la pédagogie, la cartographie, la transmission des connaissances, intervient auprès d'entreprises françaises et européennes, de collectivités territoriales et auprès de l'Union européenne. Sa vocation est d'éclairer le débat public et les enjeux de long terme.

Jean-Christophe Victor est également enseignant et conférencier en France et à l’étranger et anime des séminaires de formation sur les questions internationales.
En liaison avec le département du Jura et la Région Franche-Comté, Jean-Christophe Victor travaille à l'établissement du premier musée français concernant les mondes arctiques et antarctiques. Cet "Espace des Mondes Polaires"[4], dont l'ouverture est prévue à l'automne 2016, sera consacré à l'Histoire de la France dans ces régions et aux enseignements scientifiques qu'elles permettent.

Publications[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. fiche L'Express
  2. La Cité des murmures, 1986, Éditions JC Lattès.
  3. lepac.org
  4. « Espaces de mondes polaires »