Jean-Charles Darmon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darmon.

Jean-Charles Darmon est un critique littéraire français né en 1961.

Entré en 1982 à l’École normale supérieure, agrégé de lettres modernes, il enseigne d’abord à Amherst College (États-Unis). Pensionnaire de la Fondation Thiers, il y achève sa thèse intitulée Philosophie épicurienne et littérature au XVIIe siècle en France : études sur Gassendi, Cyrano de Bergerac, La Fontaine, Saint-Évremond, consacrée aux courants de pensée hétérodoxes de la France classique.

Professeur de littérature française à l’université de Versailles, membre honoraire de l’Institut universitaire de France (2001–2006), il a été de 2005 à 2009 directeur-adjoint pour les lettres de l’École normale supérieure[1].

Spécialiste des relations entre littérature, philosophie et morale à l’âge classique, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le libertinage érudit et l’épicurisme, les formes de la fable ou de la satire, dans une perspective interdisciplinaire.

Ses éditions de La Fontaine ou de Cyrano de Bergerac, « bretteur érudit et polygraphe », saisi par un « démon de la liberté », font aujourd’hui référence[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Philosophie épicurienne et littérature au XVIIe siècle en France. Études sur Gassendi, Cyrano, La Fontaine, Saint-Évremond, Paris, PUF, « Perspectives littéraires », 1998.
  • Cyrano de Bergerac, Lettres satiriques et amoureuses, précédées de Lettres diverses (édition), Paris, Desjonquères, « Dix-septième siècle », 1999.
  • La Fontaine, Fables (édition), Paris, LGF, 2002.
  • Philosophies de la Fable. La Fontaine et la crise du lyrisme, Paris, PUF, « Écritures », 2003.
  • Le Songe libertin. Cyrano de Bergerac d’un monde à l’autre, Paris, Klincksieck, « Bibliothèque française et romane », 2004.
  • L’athée, la politique et la mort. Essai suivi d’une édition critique de La Mort d’Agrippine de Cyrano de Bergerac, Fougères, Encre Marine, « La Bibliothèque hédoniste », 2005.
  • Histoire de la France littéraire, tome 2. Classicismes XVIIeXVIIIe siècle (direction), Paris, PUF, « Quadrige », 2006.
  • Le moraliste, la politique et l’histoire. De La Rochefoucauld à Derrida (direction), Desjonquères, « L’Esprit des lettres », 2007.
  • Variations épicuriennes : une philosophie et ses marges, entre science, morale et politique. Études sur Montaigne, Gassendi, Cyrano de Bergerac, Bernier, Saint-Evremond, Paris, Honoré Champion, « Lumière classique », 2008.
  • Pensée morale et genres littéraires (direction, avec Philippe Desan), Paris, PUF, 2009.
  • Philosophies du divertissement. Le jardin imparfait des Modernes, Paris, Desjonquères, « Le bon sens », 2009.
  • « Philosophies de la Fable. Poésie et pensée dans l’œuvre de La Fontaine », Paris, Éditions Hermann, coll. « Savoir Lettres », 2011.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La lettre de l’École normale supérieure, no 92, mars 2007.
  2. Pierre Ronzeaud, Revue d’Histoire littéraire de la France, 2002/1, vol. 102, p. 158–159.

Articles connexes[modifier | modifier le code]