Jean-Baptiste Vivien de Châteaubrun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Baptiste Vivien de Châteaubrun, né en 1686 à Angoulême où il est mort le , est un auteur dramatique français.

Il fut précepteur et maître d'hôtel de Louis Philippe d'Orléans et succéda à Montesquieu à l'Académie française en 1753.

Après sa première pièce, Mahomet second, il n'aurait rien écrit pendant près de quarante ans de crainte de déplaire à son protecteur. Mlle Clairon joua dans sa tragédie Les Troyennes. Il aurait écrit deux autres pièces, Antigone et Ajax, dont son domestique se serait servi pour envelopper des côtes de veau.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Mahomet second, tragédie (1714)
  • Les Troyennes, tragédie (1751) Texte en ligne
  • Philoctète, tragédie (1755)
  • Astyanax, tragédie (1756)

Lien externe[modifier | modifier le code]


Précédé par Jean-Baptiste Vivien de Châteaubrun Suivi par
Montesquieu
Fauteuil 2 de l’Académie française
1755-1775
François-Jean de Chastellux