Jean-Baptiste Sipido

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Batiste Victore Sipido (20 décembre 1884 - 20 août 1959) est un anarchiste belge qui, le 4 avril 1900, tente d'assassiner le prince de Galles, futur Roi Edouard VII.

Tentative d'assassinat de la Gare du Nord[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 1900, Jean-Baptiste Sipido tente d'assassiner le prince de Galles à la Gare du Nord de Bruxelles. Lorsque le train sort de la gare, il tire à deux reprises par la fenêtre de la voiture royale, mais sans toucher sa cible.

Sipido justifie ensuite la tentative d'assassinat en accusant le prince de Galles d'être à l'origine de milliers de morts durant la guerre des boers.

Crise politique[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Sipido est acquitté par la cour d'assises du Brabant le 5 juillet 1900 et mis en liberté. Cela déclenche une crise politique et diplomatique. Il est mis à la disposition du gouvernement jusqu'à sa majorité, mais il réussit à quitter la Belgique pour la France. De longues négociations ont lieu entre les autorités des deux pays et Sipido est livré aux autorités belges. Ce qui entraine une crise politique en France et la chute du ministre Ernest Monis.

Article connexe[modifier | modifier le code]