Jean-Baptiste Romé de L'Isle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Romé de L'Isle - Fontaine adossée à L'Hôtel de Ville de Gray édifiée entre 1857 et 1860

Jean-Baptiste Louis Romé de L'Isle est un minéralogiste français considéré comme l'un des créateurs de la cristallographie moderne. Il nait à Gray (Haute-Saône) le 26 août 1736 et meurt à Paris le 7 mars 1790.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste participe comme officier à la guerre des Indes, est fait prisonnier par les Britanniques et est rapatrié en 1764 après cinq ans de captivité. Il s'intéresse à la chimie avec Sage, puis sa passion pour la minéralogie se développe et il établit les catalogues de plusieurs collections privées. Suivant les idées de Carl von Linné, il pense possible de classer les cristaux d'après leur forme extérieure, idée qui, à l'époque, suscitait de grandes oppositions.

Dans son Essai de Cristallographie de 1772, puis dans sa Cristallographie de 1783, il utilise des notions pertinentes de description, « formes primitives » et « troncatures. » Les mesures qu'il fait réaliser par Arnould Carangeot, auteur d'un goniomètre qui permet de mesurer précisément les angles dièdres des faces cristallines, l'amènent à énoncer sa loi de constance des angles. La cristallographie disposait dès lors d'un paramètre quantitatif, l'inclinaison respective des faces, à partir duquel les classifications, d'une part, et les théories de la structure d'autre part, allaient pouvoir se développer et se confronter à la réalité.

Un des deux collèges de sa ville natale, Gray, porte son nom.

Espèces minérales décrites[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]