Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Baptiste Honoré Raymond Capefigue, né à Marseille en 1801 et mort à Paris le 23 décembre 1872, est un historien, biographe et journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit à Paris, mais se dirige très rapidement vers le journalisme. Il collabore à La Quotidienne, au Temps, en 1827 au Messager des Chambres et à L'Ami de la religion et du roi, journal ecclésiastique, politique et littéraire. Il utilise la plupart du temps le pseudonyme « Un homme d’État ».

Légitimiste, voire ultra, il soutient la monarchie de droit divin et la cause des Bourbons. Il obtient un poste au ministère des Affaires étrangères, ce qui lui permet d’avoir accès à des archives classées pour son travail d’historien.

Il publie des ouvrages d’histoire immédiate et d’actualité tels que Le Gouvernement de Juillet. Les partis et les Hommes politiques. 1830 à 1835, L'Europe depuis l'avènement du roi Louis-Philippe. Il rédige aussi de nombreuses biographies, avec une prédilection pour les favorites royales, qu’il qualifie de reine « de la main gauche » en opposition avec les reines « de la main droite ».

Il publia au total près d’une centaine d’ouvrages, couvrant non seulement l’histoire de France depuis le Moyen Âge mais aussi l’Antiquité. On retiendra sans doute son Histoire de la Réforme, de la Ligue et du règne d’Henri IV (1834), son Histoire des Juifs depuis les Machabées jusqu'à nos jours (1833) et son Histoire de Philippe Auguste (1839).

Il eut comme secrétaire l’historien Maurice Champion.

« On lui a reproché d'avoir été un historien engagé au service des idées conservatrices, d'avoir été un vulgarisateur, d'avoir trop écrit et trop vite, mais il a publié des textes inédits et a l'immense avantage de ne pas être ennuyeux[1]. »

Œuvres[modifier | modifier le code]

Histoire de la Révolution française[modifier | modifier le code]

  • 1843 : L'Europe pendant la Révolution Française, 4 vol. in-8°[2].

Histoire contemporaine[modifier | modifier le code]

  • 1823 : Récit des opérations de l'armée française en Espagne, sous les ordres de S.A.R. Mgr Duc d'Angoulême, accompagné de notices biographiques et géographiques, et suivi de considérations sur les résultats politiques de cette guerre. À Paris, E. Gide, novembre 1823 Les Diplomates et Hommes d'État Européens.
  • 1835 : Le Gouvernement de Juillet. Les partis et les Hommes politiques. 1830 à 1835 Dufey libraire éditeur, Novembre 1835.
  • 1836 : Le ministère de M. Thiers, les chambres et l'opposition de M. Guizot Dufey 1836
  • 1841 : Histoire de la Restauration et des causes qui ont amené la chute de la branche aînée des Bourbons, Charpentier, libraire-éditeur, Paris – 1841
  • 1845-1846 : L'Europe depuis l'avènement du roi Louis-Philippe, pour faire suite à l'histoire de la Restauration du même auteur. Paris, Au comptoir des imprimeurs-unis, 1845-1846
  • 1847 : Le congrès de Vienne dans ses rapports avec la circonscription actuelle de l'Europe Comptoir des Imprimeurs-Unis, Paris, 1847
  • La Société et les gouvernements de l'Europe depuis la chute de Louis-Philippe jusqu'à la présidence de Louis-Napoléon Bonaparte.

Biographies[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. P. Guiral, Les Marseillais dans l'histoire, p. 74.
  2. Baptiste Capefigue, L'Europe pendant la Révolution française : XVIIIe ‑ XIXe siècle : 1789-1843, Paris, Belin-Leprieur,‎ 1843.(notice BnF no FRBNF30193497f).