Jean-Baptiste Duroselle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Baptiste Duroselle (17 novembre 1917 à Paris - 12 septembre 1994 à Arradon) est un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Duroselle fait ses études à l’École normale supérieure. Il est reçu premier à l'agrégation d'histoire et géographie en 1943 et il est docteur ès-lettres en 1949.

Il enseigne aux universités de Sarrebruck et de Lille entre 1950 et 1958. Maître de conférences puis professeur à l’Institut d'études politiques de Paris de 1946 à 1983, il devient professeur d'histoire contemporaine à la Sorbonne à partir de 1970 et directeur de collection à l’Imprimerie nationale.

Il est également président de la Commission pour la publication des documents diplomatiques français et des documents relatifs aux origines de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que président de l'Institut d'histoire des relations internationales contemporaines.

Il est élu, le 10 février 1975, membre titulaire de l'Académie des sciences morales et politiques (section d'histoire et de géographie), au fauteuil de Victor-Lucien Tapié, et président pour 1986.

Il est lauréat du Prix Balzan (sciences sociales) en 1982, officier de la Légion d'honneur, commandeur de l’ordre national du Mérite, et officier des Palmes académiques.

Il est l'un des fondateurs du comité franco-italien des études historiques[1].

Son nom a été donné à une salle de la Sorbonne.

Sa carrière[modifier | modifier le code]

Collaborateur, puis successeur de P. Renouvin à l'IHRIC

Il est membre :

  • de la société d'histoire moderne (Paris, président d'honneur)
  • de l'American Philosophical Society (Philadelphie)
  • de l'American Historical Association (Washington, membre d'honneur)
  • du conseil d'administration du CERI (président)
  • de la commission pour la publication des documents relatifs aux origines de la guerre 1939-1945 (président)
  • de la commission de publication des documents diplomatiques français (président)
  • de la commission franco-américaine d'échanges universitaires et culturels (directeur)
  • de la commission franco-italienne d'histoire contemporaine (coprésident)
  • du comité d'histoire de la Seconde Guerre mondiale (vice-président)
  • des commissions d'archives du quai d'Orsay
  • des commissions d'archives des armées
  • des commissions d'archives privées de la S.D.N
  • de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Arnaud de l'Ariège et la démocratie chrétienne 1848-1851, 1949.
  • Les débuts du catholicisme social en France 1822-1870 (thèse principale), 1951.
  • Histoire du catholicisme (en collaboration avec J. M. Mayeur), Paris, PUF, coll. Que sais-je ?, no 365, 1949.
  • Histoire diplomatique de 1919 à nos jours, Paris, Dalloz, 871 p., 1953-1986.
  • Les frontières européennes de l’URSS, 1917-1941, Paris, Fondation nationale des sciences politiques, 1954.
  • De Wilson à Roosevelt : politique étrangère des États-Unis, 1913-1945, Paris, Armand Colin, 1961.
  • L’Idée d’Europe dans l’histoire, Paris, Denoël, 1965.
  • Le conflit de Trieste, 1943-1954, 1965.
  • En collaboration avec Pierre Renouvin, Introduction à l’histoire des relations internationales, Paris, Armand Colin, 521 p., 1965.
  • Histoire. Le monde contemporain. Classes Terminales, Paris, Nathan, 1966, 252 p.
  • Le drame de l’Europe de 1919 à nos jours, Paris, Imprimerie nationale, 1969.
  • Le monde déchiré, de 1945 à nos jours, Paris, Imprimerie nationale, 2 volumes, 1970, 398 p., 374 p.
  • La France et les Français, 1900-1944, 1972
  • La France et les Français, 1914-1920, Paris, Richelieu, 2 volumes, 1972.
  • France et les États-Unis des origines à nos jours, Chicago, University of Chicago Press, 1976, 276 p.
  • Les relations internationales de 1968 à nos jours, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1978, 256 p.
  • Politique extérieure de la France : la décadence (1932-1939), Paris, Imprimerie nationale, 1979, 568 p.
  • Tout empire périra : théorie des relations internationales, Paris, Publications de la Sorbonne, 1981.
  • Politique extérieure de la France : l'abîme, 1939-1945, Paris, Imprimerie nationale, 1982-1986, 611 p.
  • Direction de L’année politique, économique et sociale en France en 1984, Paris, Moniteur, 1985, 564 p.
  • Clémenceau, Paris, Fayard, 1988, 1080 p. (Prix Nouveau Cercle Interallié 1988)
  • L'Europe : histoire de ses peuples, Paris, Perrin, 1990, 708 p.
  • Itinéraires, idées, hommes et nations d'Occident, XIXe- XXe siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 1991, 491 p.
  • L'invasion : les migrations humaines : chance ou fatalité ?, Paris, Plon, 1992.
  • La France de la Belle Époque, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1992, 377 p.
  • La Grande Guerre des Français, 1914-1918 : l'incompréhensible, Paris, Perrin, 1994.
Directeur 
  • de la revue d'histoire moderne et contemporaine.
  • de la collection l'univers contemporain.

Coprésident : avec Jacques Freymond, de la revue Relations internationales.

Codirecteur : de l'année politique et des collections politiques étrangère de la France et notre siècle.

Collaborateur 
  • à la revue Histoire d'Églises de France.
  • à la revue Recherches et débats.
  • à la revue Histoire ecclésiastique.
  • à la revue historique.
  • à la revue française des science politique.
  • à la revue des deux mondes.

Biographie et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Duroselle et l'histoire des relations internationales, numéro spécial de Relations internationales, 03-1995.
  • Duroselle (Jean-Baptiste) par J. Sirinelli.
  • Notice sur la vie et les travaux de Jean-Baptiste Duroselle par J. Dupâquier, publication de l'institut de France, 1997 no 13.

Notes et références[modifier | modifier le code]