Jean-Baptiste Cibo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Baptiste Cibo (né vers 1504 et mort le 15 mars 1550) a été évêque de Marseille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Cibo succède le 19 janvier 1530 à son frère Innocent Cibo comme évêque de Marseille. Il donne le 7 mai 1532 procuration à Annibal Collemutio (ou Collomucius), chanoine de Pesaro, pour prendre possession du siège de Marseille, ce qu’il fit le 28 juin 1532. Son nom n’est pas mentionné dans le récit que nous avons de la venue du pape Clément VII à Marseille pour le mariage de sa nièce Catherine de Médicis avec le deuxième fils de François Ier, le dauphin Henri, futur Henri II[1]. Le pape unit les jeunes princes à Marseille le 28 octobre 1523[2]. On sait toutefois qu’il résida effectivement dans son diocèse après 1536.

Il fut député en 1547 par le clergé de la province d’Arles pour féliciter Henri II pour son sacre. Il meurt probablement dans son château de Signes le 15 mars 1550.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Joseph Hyacinthe Albanés, Armorial & sigillographie des Évêques de Marseille avec des notices historiques sur chacun de ces Prélats, Marius Olive, Marseille, 1884, pages 135-136.
  • Jean-Rémy Palanque, Le diocèse de Marseille, Letouzey & Ané, Paris 1967, page 117
  • Mgr De Belsunce, L’antiquité de l’église de Marseille et la succession de ses évêques, chez la veuve Brébion, Marseille, 1751, 3 volumes, Tome 3 pages 145-168.
  • L. Barthélemy, Histoire d’Aubagne, Barlatier et Barthelet, Marseille, 1889, 2 volumes, tome 1 pages 206-208.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Rémi Palanque, Le diocèse de Marseille, Letouzey & Ané, Paris 1967, page 117
  2. Raoul Busquet, Histoire de Marseille, Robert Laffont, Paris, 1977, page 175