Jean-Baptiste-Boniface de Fortis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Conseiller Jean-Baptiste-Boniface de Fortis, est né le , à Aix-en-Provence, et baptisé le lendemain en la paroisse de la Madeleine. Il est le fils de François-Boniface (alias Pierre-Boniface), et de Marie-Marguerite Désirée de Moricaud Soleilhas. Il épousa à Aix-en-Provence, paroisse de La Madeleine le , Gabrielle Françoise d'André de Bellevue, fille de Jacques Joseph Gabriel Benoît, Conseiller en la Chambre des Comptes, Aides et Finances de Provence (25-8-1727), et d'Anne Jeanne Françoise Payan de Saint-Martin[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste de Fortis, fut reçu en la charge de son père le , Conseiller au Parlement de Provence[2]. De retour d'émigration en 1801, il est nommé administrateur des hospices d’Aix-en-Provence, et fut maire de cette ville du au et du au . Il finit secrétaire général de la préfecture de police de la Seine à Paris.

Fortis mourut le à Aix-en-Provence en son domicile de la rue des Trois-Ormeaux au no 7 et fut le dernier survivant des magistrats du parlement de Provence[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fraternelle
  2. Chronologie des officiers des Cours souveraines de Provence, par Balthasar de Clapiers-Collongues (Édition de la Société d'études provençales, Aix-en-Provence 1909)
  3. http://genobco.free.fr/provence/Fortis.htm

Articles connexes[modifier | modifier le code]