Jean-Érasme Quellin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres artistes de cette famille, voir Quellin.

Jean-Érasme Quellin (1634-1715) est un peintre flamand.

Fils du peintre Érasme II Quellin, il étudia la peinture comme son père, puis alla en Italie, où il prit pour modèle Paul Véronèse. Il aimait à peindre les vastes monuments, les somptueux festins, les scènes compliquées avec une abondance de personnages.

Sa Piscine de Bethsaïde, au musée d'Anvers, est sans doute la plus grande toile qui existe, même si les Noces de Cana, dont il avait orné le réfectoire de l'abbaye de Tongerlo, dans la province d'Anvers (Belgique), n'étaient pas moins colossales.

On considère que son chef-d'œuvre est Jésus-Christ guérissant les malades, à l'église Saint-Michel d'Anvers.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Jean Quellin » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)