Je t'aime moi non plus (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Je t'aime moi non plus.

Je t'aime moi non plus

Réalisation Serge Gainsbourg
Scénario Serge Gainsbourg
Acteurs principaux
Sociétés de production Président Films
Renn Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre drame
Sortie 1976
Durée 83 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Je t'aime moi non plus est un film français écrit et réalisé par Serge Gainsbourg, sorti en 1976. La musique est créée par Serge Gainsbourg. Le titre du film est issu d'une chanson de Serge Gainsbourg.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Johnny (Jane Birkin), serveuse dans un bar pour routiers au milieu de nulle part, mène une vie solitaire dans laquelle elle s'ennuie. Elle tombe amoureuse du conducteur d'un camion à benne, Krassky (Joe Dallesandro), faisant fi des mises en garde de son patron Boris (René Kolldehoff), qui lui dit que ce dernier est homosexuel. En raison de l'allure androgyne de la jeune femme, Krassky est néanmoins lui aussi attiré par elle. Leurs amours sont toutefois contrariées par la jalousie du petit ami de Krassky, Padovan (Hugues Quester).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Pour les besoins du film, Jane Birkin a camouflé sa longue chevelure sous une perruque à cheveux courts, ébouriffés.
  • Le film fut défendu par François Truffaut[1].
  • Le film fut dédié à Boris Vian.

Je t'aime moi non plus est le premier film de Gainsbourg. Au moment du tournage, Jane Birkin est réellement sa partenaire à la ville. Le film réunit des éléments récurrents du monde gainsbourgien comme la mort et le sexe. À noter une apparition de Gérard Depardieu jouant un homosexuel pratiquant la zoophilie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Serge Gainsbourg, Yves-Ferdinand Bouvier ; Serge Vincendet, L'intégrale et cætera, les paroles 1950-1991, Paris : Bartillat, 2009 (ISBN 978-2-84100-461-4), p. 538-657

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]