Jeûne intermittent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le jeûne intermittent est un régime alimentaire qui consiste à alterner des périodes de jeûne et des périodes d'alimentation normale. Les effets recherchés d'un tel régime sont généralement d'ordre physique, parfois d'ordre spirituel. Des études ont été menées principalement chez les rats, depuis 1943[1].

Principe[modifier | modifier le code]

La durée du jeûne et sa fréquence sont modulables. Ce régime présente la plupart du temps une nature cyclique. Les périodes de jeune et d'alimentation normale auront alors une durée fixe. À titre d'exemple, pour un cycle hebdomadaire: une période d'alimentation normale suivra un jeûne de 24 heures. Sauter le petit déjeuner est un exemple de jeune intermittent sur un cycle de 24 heures.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Sur le plan physiologique, le jeûne intermittent est susceptible de conduire à :

  • Une perte de poids[2] ;
  • Une perte de masse adipeuse proportionnellement à la masse corporelle[3] ;
  • Une diminution de l'inflammation de tissus[4] ;
  • Une diminution des risques cardio-vasculaires [5] ;
  • Une augmentation de l'appétit pendant les périodes d'alimentation normale ;
  • Une diminution de la mortalité[6] ;
  • Une conservation de l'apport calorique moyen ;
  • Une amélioration du vieillissement du cerveau[7] ;
  • Une modification du rythme circadien[8] ;
  • Une résistance au stress cytotoxique[9] et aux effets d'une irradiation ;
  • Des effets positifs sur différents biomarqueurs, notamment le cholestérol LDL[10] et la température corporelle ;
  • Un moindre développement des maladies chroniques lié aux autres modifications physiologiques décrites ;
  • Une réduction de la prolifération cellulaire[11].

Ces effets n'ont pas tous fait l'objet d'études chez l'homme. Des variations dans la durée du cycle jeûne/alimentation notamment, très mal documentés, seraient susceptibles de modifier considérablement les répercussions d'un tel régime.

Régime apparenté[modifier | modifier le code]

Les effets de la restriction calorique, régime consistant à réduire l'apport calorique, sont similaires mais non identiques. le jeûne intermittent est plus facile à suivre. Contrairement à la restriction calorique, il semble incertain que le jeûne intermittent améliore la sensibilité à l'insuline[12]. les adeptes du bodybuilding et du fitness semblent particulièrement apprécier ce régime, tandis que la restriction calorique est considérée comme un « régime santé ».

Le jeûne intermittent comme régime amincissant[modifier | modifier le code]

Un nombre grandissant d'individus utilise des programmes basés sur le jeûne intermittent pour maigrir[13],[14],[15],[16].

La phase de jeûne, qui varie d'un programme à l'autre, débute en général le soir.

Contrairement à son utilisation dans un cadre scientifique, le jeûne intermittent pour la perte de poids autorise généralement la consommation de boissons non-caloriques durant la phase de jeûne.

Références[modifier | modifier le code]