Jaworzyna Śląska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jaworzyna Śląska
Blason de Jaworzyna Śląska
Héraldique
Drapeau de Jaworzyna Śląska
Drapeau
Musée industriel et ferroviaire.
Musée industriel et ferroviaire.
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Voïvodie Basse-Silésie
Powiat Świdnica
Commune Jaworzyna Śląska
Agglomération Jaworzyna Śląska
Maire
Mandat
Grzegorz Grzegorzewicz
2007-
Code postal 58.140
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 74
Immatriculation DSW
Démographie
Population 5 145 hab. (2010)
Densité 1 185 hab./km2
Population de l'agglomération 10 288 hab. (2010)
Densité 153 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 55′ 00″ N 16° 26′ 00″ E / 50.916667, 16.43333350° 55′ 00″ Nord 16° 26′ 00″ Est / 50.916667, 16.433333  
Altitude 220 m
Superficie 434 ha = 4,34 km2
Superficie de l'agglomération 6 730 ha = 67,3 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Musée industriel et ferroviaire
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Jaworzyna Śląska

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Jaworzyna Śląska
Liens
Site web http://www.jaworzyna.net/

Jaworzyna Śląska (javɔˈʒɨna ˈɕlõska, (en allemand : Königszelt) est une ville du powiat de Świdnica, situé dans la voïvodie de Basse-Silésie, en Pologne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la mise en service de la voie ferrée reliant Breslau (aujourd’hui Wrocław) et Fribourg-en-Silésie (aujourd’hui Świebodzice) en 1843, une liaison transversales est construite pour relier les villes de Striegau (aujourd’hui Strzegom) et de Schweidnitz (aujourd’hui Świdnica), situées à une dizaine de kilomètres de la voie principale près du village de Bunzelwitz (aujourd’hui Bolesławice). Une gare est construite, rapidement complétée par une colonie ferroviaire.

Cette colonie reçoit le nom de Königszelt (« Tente royale »), en souvenir du campement de Bunzelwitz, où la tente de Frédéric II avait été montée, en 1761, durant la Guerre de Sept Ans. C'est là, à Bunzelwitz, que le roi conclut la première alliance prusso-ottomane, qui restera cependant inefficace.

Königszelt devient un nœud ferroviaire important de Silésie (c'est le premier dans cette région). En 1853, la voie de Fribourg est prolongée jusqu'à Waldenburg (aujourd’hui Wałbrzych) ; celle de Schweidnitz se poursuit jusqu'à Reichenbach im Eulengebirge (aujourd’hui Dzierżoniów) en 1855, et jusqu’à Neisse (aujourd’hui Nysa) en 1863. La voie de Striegau atteint Legnica, via Jawor, en 1856. Profitant de l'excellente desserte ferroviaire, la fabrique de porcelaine de Königszelt est construite en 1863. En 1929, elle est absorbée par la Lorenz Hutschenreuther AG.

Jusqu'en 1945, Königszelt appartient au comté de Schweidnitz, en Allemagne. Après la Seconde Guerre mondiale, en 1945, la Conférence de Potsdam attribue la ville, comme la quasi-totalité de la Silésie, à la Pologne. Königszelt est renommée Jaworzyna Śląska et la population allemande est expulsée. La manufacture de porcelaine est agrandie et devient une des trois plus importantes sociétés du genre en Silésie. Durant l'existence de la République populaire de Pologne, la plus grande partie de sa production est écoulée à l'exportation.

En 1954, Jaworzyna Śląska reçoit le statut de ville et la superficie de la municipalité augmente de 1,34 kilomètres carrés à près de 4 km². Entre 1975 et 1998, Jaworzyna Śląska appartenait à la Voïvodie de Wałbrzych.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1885 1905 1939 1961 1970 2005 2006 2007 2008
1 382 3 335 3 866 5 206 5 379 5 214 5 240 5 221 5 200
2009 2010 - - - - - - -
5 211 5 145 - - - - - - -

Jumelages[modifier | modifier le code]

Jaworzyna Śląska est jumelée avec Peyremale (département du Gard, région Languedoc-Roussillon, Drapeau de la France France), Pfeffenhausen (Drapeau de l'Allemagne Allemagne), Ostritz (Drapeau de l'Allemagne Allemagne), et Teplice (Drapeau de la République tchèque République tchèque).

Gmina[modifier | modifier le code]

Jaworzyna Śląska est le chef-lieu de la gmina du même nom. Celle-ci comporte douze lieux-dits :

Lieux-dits de la commune de Jaworzyna Śląska
Nom polonais Nom allemand
Jaworzyna Śląska Königszelt
Bagieniec Teichenau
Bolesławice Bunzelwitz
Czechy Tschechen
Milikowice Arnsdorf
Nowice Neudorf
Nowy Jaworów Neu Jauernick
Pasieczna Zedlitz
Pastuchów Puschkau
Piotrowice Świdnickie Peterwitz
Stary Jaworów Alt Jauernick
Tomkowa Tunkendorf
Witków Wickendorf

Le numéro d'identification de la communauté (GUS) est le 0219043. La gmina de Jaworzyna Śląska a une densité de population de 152,9 habitants/km².

Transports[modifier | modifier le code]

Jaworzyna Śląska est sur les lignes ferroviaires Wroclaw-Glowny Świebodzki-Wałbrzych et Świdnica-Legnica. Elle est également reliée par des voies ferrées d'importance secondaire à Strzegom et Kamieniec Ząbkowicki.

La ville est située sur la route WrocławJelenia Góra. L'aéroport international le plus proche est celui de Wrocław.

Géographie[modifier | modifier le code]

Jaworzyna Śląska se trouve à mi-chemin entre Strzegom et Świdnica, située à 9 km au sud. La capitale régionale, Wrocław, est à 49 km au nord-est.

L'altitude maixmale de la commune est 238 m au-dessus du niveau de la mer.

Sites touristiques[modifier | modifier le code]

Le principal intérêt touristique de Jaworzyna Śląska est le musée industriel et ferroviaire, avec l'exposition en plein air d'une collection de locomotives à vapeur. Le lac de la commune est utilisé pour la baignade par les habitants, durant les chauds mois d'été.

Économie[modifier | modifier le code]

De sa fondation jusqu'en 1863, c'est le chemin de fer qui est le moteur de la croissance économique de Jaworzyna Śląska. À partir de cette date, c'est la manufacture de porcelaine qui prend le relais. Une distillerie de molasses exerce également son activité jusque dans les années 1870. Le premier quart du XXe siècle voit l'établissement de sablières et de gravières. D'importants investissements sont effectués dans la modernisation de l'infrastructure ferroviaire, notamment la construction d'une gare de manœuvre et de triage de locomotives, d'un château d'eau, d'une deuxième gare ferroviaire, etc., ainsi que l'électrification de la ligne Wroclaw-Jaworzyna Śląska-Jelenia.

Au XXIe siècle, le principal employeur est la fabrique de porcelaine « Karolina ».

Sport[modifier | modifier le code]

Le club municipal des sports « Karolina » de Jaworzyna Śląska a deux sections : cyclisme et football.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Il y a un hôtel à Jaworzyna Śląska, le Agroturystyka Milikowice[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Noclegi Jaworzyna Śląska, nocleg w Jaworzynie Śląskiej.
  • (de) Hugo Weczerka, Handbuch der historischen Stätten Schlesien, Stuttgart, 1977, p. 238, (ISBN 3-520-31601-3).
  • (pl) T. Bartkowski, Kemy na Przedgórzu Sudeckim w okolicy Jaworzyny Śląskiej, Spraw. PTPN, 1966.
  • (pl) A. Kłos, M. Ząbkowska-Wacławek, M. Olechowska et K. Koźlik, « "Air Pollution Project Europe" i jego realizacja na terenie gminy Jaworzyna Śląska », Chemia i Inżynieria Ekologiczna, vol. 7, no 5,‎ 2000, p. 499—519 (résumé).
  • (pl) Konrad Adamczuk et Andrzej Konarski, « Współdziałanie komunikacji drogowej i szynowej w obsłudze regionów », Zeszyty Naukowe, no 1,‎ 2005, p. 7—14 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :