Jawa (espèce)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jawa (cinéma))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jawa.
Un Jawa

Les Jawas sont des créatures de fiction de Star Wars.

Origine[modifier | modifier le code]

Les Jawas sont des petits humanoïdes originaires de la planète Tatooine, dont la taille à l'âge adulte est proche d'un mètre. Certains Jawas atteignent les 1,50m mais ils sont plus rares et sont probablement des humains affectés à la tribu. Leur visage est caché sous une capuche. L'on aperçoit juste deux yeux jaunes brillants. Ils sont tous habillés d'un manteau long marron.

Physique[modifier | modifier le code]

Peu de personnes ont déjà vu le visage d'un Jawa tant ces créatures sont secrètes et mystérieuses. Leur visage est recouvert d'un amas d'insectes attirés dans leurs capuches par la forte odeur qu'ils dégagent. Cette odeur désagréable est causée par leur hygiène quasi nulle, mais aussi par le liquide mystérieux dans lequel ils plongent leur manteau pour maintenir leur humidité.

Pour les Jawas, cette odeur est très importante et significative. Elle donne des informations sur la famille, la santé, les émotions ou simplement le dernier repas pris par chaque membre de la communauté.

On ne voit de leur visage que deux yeux brillants, qui sont en fait des pierres précieuses qu'ils posent avec soin sur leurs yeux pour pouvoir les protéger des soleils jumeaux le jour et garder leur vue perçante la nuit, car la plupart des Jawas sont nocturnes.

Contrairement aux Tusken, les Jawas ne sont pas agressifs et aiment le contact des étrangers.

Fonction et travail[modifier | modifier le code]

Les Jawas récupèrent tout ce qui est intéressant et n'hésitent pas à fouiller des épaves de vaisseaux écrasés, ou encore à capturer un droïde avec leurs blasters ioniques. Ils circulent dans les déserts grâce à un sandcrawler. Ces véhicules, anciens engins miniers abandonnés des siècles auparavant par une autre espèce, nécessitent des réparations régulières, les Jawas n'étant pas très doués en mécanique. Les Jawas jouent un rôle crucial dans le commerce. Ils ravitaillent les fermes d'humidité en droïdes ou fournissent des pièces détachées pour les vaporisateurs d'humidité.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Peu de détails existent sur le mode de vie des jawas. Ils vivent en clans bien définis, dont une partie constitue l'équipage d'un sandcrawler, l'autre partie résidant dans des forteresses du désert, situées dans des régions reculées de Tatooine. La partie sédentaire du clan est approvisionnée par l'équipage du sandcrawler correspondant. Les forteresses jawa sont protégées par de hauts murs construits de bric et de broc, en grande partie par de grands morceaux de blindages issus de vaisseaux spatiaux ayant eu la malchance de s'écraser dans le désert de Tatooine. Ces murs permettent aux cités jawa d'être à l'abri des attaques des Tusken et des dragons krayt.

Jawaese[modifier | modifier le code]

La langue originelle de ces créatures est le Jawaese. Cependant, étant commerçants, ils pratiquent quelques autres dialectes de Tatooine.
Dans Star Wars épisode IV - Un Nouvel Espoir (film plus connu simplement sous le nom "la Guerre des Étoiles"), on entend le dialecte Jawa lorsque Luke Skywalker fait l'achat des deux droïdes R2-D2 et C-3PO.

Malgré tout, les Jawas utilisent diverses formes de Jawaese. On peut classer le Jawaese en 3 formes parlées. La première est parlée uniquement dans la tribu où vivent les Jawas. La seconde est parlée entre toutes les tribus jawas qui se réunissent de temps en temps dans le désert de Tatooine. Enfin, la dernière forme est parlée avec les non-jawas et sert à échanger et faire du commerce.

Les Jawas, à l'instar des Wookiees, peuvent parler, en faisant quelques efforts, le Basic, langue couramment utilisée dans la galaxie. Mais rares sont ceux qui font cet effort vu le peu d'intérêt que cela représente pour eux. Les Jawas sont des créatures qui sont incapables de se faire comprendre par les autres espèces, qui ne parlent pas leur langue, totalement indéchiffrable.