Javed Hashmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Javed Hashmi
Javed Hashmi en 2009.
Javed Hashmi en 2009.
Fonctions
Ministre de la santé
17 février 199712 octobre 1999
Premier ministre Nawaz Sharif
Ministre de la jeunesse
26 mai 199318 juillet 1993
Premier ministre Nawaz Sharif
Biographie
Nom de naissance Makhdoom Muhammad Javed Hashmi
Date de naissance 1er janvier 1948 (66 ans)
Lieu de naissance Multan, Pendjab, Pakistan Drapeau du Pakistan
Nationalité Drapeau du Pakistan pakistanaise
Parti politique Ligue musulmane du Pakistan (N) (1988-2011)
Mouvement du Pakistan pour la Justice (depuis 2011)
Diplômé de Université du Pendjab

Makhdoom Muhammad Javed Hashmi, ou simplement Javed Hashmi (né le 1er janvier 1948 à Multan) est un homme politique pakistanais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Javed Hashmi est diplômé de l'Université du Pendjab en science politique.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière politique en 1985, sous le régime du général Muhammad Zia-ul-Haq. Il rejoint la Ligue musulmane du Pakistan (N) en 1988, à la fin de la dictature.

Il a été député de 1985 à 1988, de 1990 à 1993, de 1997 à 1999, puis de 2008 à 2011.

Il est ministre de la jeunesse pendant moins de deux mois en 1993, alors que le Premier ministre Nawaz Sharif est démis de ses fonctions par le président et que de nouvelles élections ont lieu.

Durant le second mandant de Premier ministre de Nawaz Sharif, il est ministre de la santé pendant environ deux ans et huit mois. Il perd son poste en 1999 quand le coup d’État du chef de l'armée Pervez Musharraf renverse Nawaz Sharif.

Durant les années 2000, il s'oppose au pouvoir du président Pervez Musharraf. Il est arrêté le 29 octobre 2003 et condamné à 23 ans de prison pour « incitation à la mutinerie au sein de l'armée, forgerie et diffamation ». Il est libéré par la Cour suprême le 3 août 2007.

En 2011, il quitte son parti qui est alors le principal de l'opposition, pour rejoindre le Mouvement du Pakistan pour la Justice, un petit parti en pleine ascension. Lors des élections législatives de 2013, il est élu dans la première circonscription de la capitale Islamabad à l'Assemblée nationale. Il remporte environ 44 % des voix face à 52 autres candidats, battant le candidat de la Ligue musulmane du Pakistan (N) qui obtient 31 %[1]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]