Jaune indien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
acide euxanthique
Jaune indien
Identification
Nom IUPAC acide (2S,3S,4S,5R,6S)-3,4,5-trihydroxy-6-(8-hydroxy-9-oxo-9H-xanthen-2-yloxy)-tétrahydropyrane-2-carboxylique
No CAS 525-14-4
Propriétés chimiques
Formule brute C19H16O10
Masse molaire[1] 404,3243 ± 0,0193 g/mol
C 56,44 %, H 3,99 %, O 39,57 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Jaune Indien

Composante
RVB (r, v, b) (227, 168, 87)
Triplet hexa. E3A857
TSL (t, s, l) (35°, 62 %, 89 %)
Jaune indien, Collection historique de colorant de l'université technique de Dresde (Allemagne)

Le jaune indien est un jaune orangé.

Il fut particulièrement utilisé en Inde à partir du XVe siècle comme couleur pour les miniatures.

Composition[modifier | modifier le code]

Le jaune indien véritable était tiré de l'évaporation de l'urine de vaches nourries avec des feuilles de manguiers et de l'eau.

Cette pratique qui avait cours au Bengale fut interdite en 1908[2].

Peinture[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui introuvable, le jaune indien est imité par des compositions multi-pigmentaires peu satisfaisantes[réf. nécessaire]. Mieux vaut utiliser un jaune dioxine de nickel (PY153), de teinte proche[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) N. S. Baer et al., « Indian Yellow », dans Robert L. Feller, Artists' Pigments, Cambridge, Cambridge Univ. Press,‎ 1986, 300 p. (ISBN 0-89468-086-2 et 978-0-89468-086-1).