Jaume Bartumeu Cassany

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jaume Bartumeu Cassany
Fonctions
6e chef du gouvernement d'Andorre
5 juin 200928 avril 2011
Monarque Coprince français :
Nicolas Sarkozy
Coprince épiscopal :
Joan-Enric Vives i Sicília
Législature VIe législature
Prédécesseur Albert Pintat Santolària
Successeur Pere López Agràs (intérim)
Antoni Martí Petit
Biographie
Date de naissance 10 novembre 1954
Lieu de naissance Andorre-la-Vieille (Andorre)
Nationalité andorrane
Parti politique Parti social-démocrate (PSA)
Conjoint Carme Garcia Puy
Diplômé de Université de Barcelone
Université Toulouse I
Profession Avocat, homme politique

Jaume Bartumeu Cassany
Chefs du gouvernement d'Andorre

Jaume Bartumeu Cassany, né le 10 novembre 1954 à Andorre-la-Vieille, est un avocat et homme politique andorran. Membre fondateur du Parti social-démocrate, dont il est premier secrétaire de 2000 à 2004, et chef du gouvernement du 5 juin 2009 au 28 avril 2011. Membre fondateur depuis le 25 mai 2013 du mouvement Socialdemocràcia i Progrès d'Andorra (Social-démocratie et Progrès d'Andorre).

Biographie[modifier | modifier le code]

En mai 2008, il est désigné par le Parti social-démocrate candidat au poste de chef du gouvernement pour les élections générales.

Aux élections générales du 26 avril 2009, son parti devance largement les libéraux au pouvoir depuis 1990[1],[2] puisqu'il obtient 45,03 % et 14 sièges contre 32,34 % aux libéraux avec 11 sièges. Le 5 juin suivant, il devient le 6e chef du gouvernement.

Le 15 février 2011, devant l'impossibilité d'adopter le nouveau budget, Jaume Bartumeu dissout le Conseil général et convoque de nouvelles élections générales pour le 3 avril. Élu conseiller général et ne pouvant cumuler ses deux charges, il est remplacé le 28 avril par Pere López Agràs, ministre des Finances. Antoni Martí Petit, tête de liste de Démocrates pour Andorre, devient le nouveau chef du gouvernement le 12 juin 2011 après la victoire de sa coalition aux élections générales.

Le 19 avril 2013, il quitte le Parti Social-démocrate. Par la suite, le 25 mai 2013, il participe à l'assemblée constituante du mouvement Socialdemocràcia i Progrès d'Andorra (Social-démocratie et Progrès d'Andorre). Il fait partie des membres de son Conseil National.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

  • 2011-2013 : Président du groupe parlementaire social-démocrate jusqu'au 19 avril 2013. Il devient ensuite Président du groupe parlementaire mixte.
  • 2009-2011 : Chef du gouvernement d'Andorre
  • 2001-2009 : conseiller général, président du groupe parlementaire du Parti social-démocrate. Membre de la délégation andorrane au Conseil de l'Europe de 2004 à 2008.
  • 1993-2001 : conseiller général, président du groupe parlementaire Nova Democracia. Membre de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe de 1995 à 2001.
  • 1992-1993 : conseiller général pour la circonscription d'Andorre-la-Vieille, membre de la commission législative chargée du processus constituant et de la commission permanente.
  • 1990-1992 : ministre des Finances, du Commerce et de l'Industrie.

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

  • Fondateur de la Commission de la Culture et des Droits de l’homme du barreau d’Andorre (1983)
  • Membre du Conseil de l’Ordre du barreau d’Andorre (1986-1989)
  • Membre (1987-1990) du comité exécutif de l’Association internationale des jeunes avocats (AIJA) ayant son siège à Bruxelles.
  • Pendant sa trajectoire législative, il est membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe de 1995 à 2001. En 2004 il est de nouveau désigné membre de la délégation andorrane au Conseil de l’Europe, jusqu’en 2008.
  • Son activité européenne lui a valu d’être nommé vice-président de la sous-commission des Droits de l’homme de l’Assemblée parlementaire en 2004. En juin 2005 il est élu président de la sous-commission sur les problèmes criminels et la lutte contre le terrorisme. Il est réélu à ce poste le 12 avril 2006 et en janvier 2007.
  • Il est aussi représentant des parlementaires du Conseil de l’Europe devant le groupe d’États contre la corruption (GRECO).
  • Depuis janvier 2007 il est, en outre, membre du bureau du groupe socialiste de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

Gouvernement Bartumeu (2009-2011)[modifier | modifier le code]

  • Chef du gouvernement : Jaume Bartumeu Cassany
  • Ministre de l'Économie et des Finances : Pere López Agràs
  • Ministre des Affaires étrangères et des Relations institutionnelles : Xavier Espot
  • Ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et de l'Agriculture : Vicenç Alay Ferrer
  • Ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Jeunesse : Susanna Vela
  • Ministre de la Santé, du Bien-être et du Travail : Cristina Rodríguez
  • Ministre de l'Intérieur et de la Justice : Víctor Naudi Zamora

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]