Air Serbia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jat Airways)
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Air Serbia

Više od letenja/« Plus que voler » (1994-2007)
Sve najbolje leti Er Serbija/« Les meilleurs vols avec Air Serbia » (2007)

AITA OACI Indicatif d'appel
JU ASL AIR SERBIA
Repères historiques
Date de création 1927 (sous le nom de Aeroput)[1]
Dates clés premier vol le 26 octobre 2013 comme Air Serbia
Généralités
Basée à Aéroport Nikola-Tesla de Belgrade
Programme de fidélité A Trip More
Taille de la flotte 10
Nombre de destinations 54
Siège social Serbie Serbie Belgrade
Effectif 2 065
Dirigeants Dane Kondić
Site web airserbia.com/

Air Serbia, en serbe : Er Srbija ou Ер Србија, est une compagnie aérienne de Serbie dont le capital est détenu à 51% par l'état et 49% par Etihad Airways[2].

Anciennement appelée JAT Yugoslav Airlines, elle fut à l'époque la compagnie nationale aérienne de la Yougoslavie. Depuis 1961, JAT est membre de l'Association internationale du transport aérien (IATA) et, depuis 1971, membre de l'AEA[3]. Son code IATA est JU (initiales de Jugoslavija, nom local du pays que l'on retrouve dans l'ancien nom de la compagnie ; son code OACI est ASL) et son indicatif Air Serbia.


En 2013, Air Serbia achète 10 Airbus A319[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

DC-9 de Yugoslav Airlines en 1997
Boeing 737-300, de la compagnie JAT Airways

Aéroport[modifier | modifier le code]

Une première compagnie aérienne a été fondée le 17 juin 1927, qui portait le nom d'Aeroput (Аеропут)[4]. Le premier vol international de cette compagnie eut lieu en 1929, entre Belgrade et Graz, en Autriche. En 1937, les lignes internationales se multiplièrent, accompagnées d'un accroissement du nombre de passagers. Dans ces conditions, Aeroput acquit un certain nombre de Lockheed L-10 Electra. La compagnie poursuivit ses activités jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

La création de JAT Yugoslav Airlines[modifier | modifier le code]

Un Boeing 737-300 de la compagnie JAT Airways, 2006

En 1946, il devint évident que, en raison de ses missions, l'aviation de guerre serait incapable de s'impliquer directement dans le développement de l'aviation civile de la République fédérale socialiste de Yougoslavie. De ce fait, on conçut l'idée de créer une compagnie de transport civile. Trois avions de transport militaire C-47 et 3 moteurs Junkers Ju 52 (pris pendant la guerre) furent envoyés en Tchécoslovaquie pour être transformés en avions civils ; les avions de transports furent ainsi munis de sièges pour le transport des passagers. Le 1er avril 1947, la nouvelle compagnie prit le nom de Jugoslovenski AeroTransport, abrégé en JAT (Југословенски аеротранспорт), puis celui de JAT Yugoslav Airlines, celui de Jat Airways, en juin 2003 et finalement rebaptisée Air Serbia en août 2013[5].

En 1949, la Yougoslavie dut faire face à une situation internationale difficile, car les prises de position de Tito l'isolaient à la fois du bloc de l'Est et de celui de l'Ouest. Cet isolement provoqua des difficultés d'approvisionnement en carburant, ainsi que l'annulation de tous les vols en direction de l'Europe de l'Est. JAT, pour survivre, dut se rabattre sur ses 6 lignes intérieures. Mais le rapprochement politique du pays avec l'Occident permit à la compagnie de passer un accord avec la compagnie suisse Swissair ; une ligne Belgrade-Zurich fut inaugurée le 24 août 1949 route. En 1950, des appareils Douglas DC-6B furent achetés pour les vols long-courrier, ainsi que des avions Convair 340 et Convair 440, destinés aux vols de plus courte distance. La même année 1950 vit s'ouvrir de nombreuses lignes internationales et intérieures.

La période des avions à réaction[modifier | modifier le code]

L'une des anciennes Caravelle VI-N de JAT Airways utilisées entre 1963 et 1976.

En 1963, un premier avion à réaction, la Caravelle VI-N, vint enrichir la flotte de JAT et, en 1969, vint s'ajouter un Douglas DC-9-32, le premier d'une série de 16 appareils. Et, en 1974, ce fut le tour d'un Boeing 727-200, le premier d'une série de neuf[6].

Des vols long-courrier en direction de l'Amérique du Nord, de l'Australie et de l'Extrême-Orient furent inaugurés en 1970. En 1978, un ensemble de McDonnell Douglas DC-10-30 fut choisi pour remplacer les Boeing 707 pour les vols long-courriers. En revanche, les 707 restèrent en service jusque dans les années 1980, pour des vols charter ou pour servir d'appareils de remplacement. L'achat des DC-10-30 fut suivi, quelques années plus tard par l'acquisition d'un appareil de capacité moyenne[6].

En 1985, JAT fut la première compagnie européenne à se doter du Boeing 737-300. À cette époque, elle transportait 5 millions de passagers chaque année et déservait 80 destinations sur les cinq continents, avec 18 lignes intérieures, 45 lignes de moyen-courrier et 16 lignes long-courrier.

Le déclin[modifier | modifier le code]

En 1992, la République fédérale socialiste de Yougoslavie éclata et ce fut le début des guerres de Yougoslavie. JAT fut alors obligée d'interrompre ses dessertes intérieures. La résolution no 757, adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies le 20 mai 1992, eut comme effet de lourdes sanctions économiques contre la Serbie-Monténégro. Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, le trafic international fut interrompu. L'Allemagne de bénéfice annuel, interrompit les contacts aériens le 21 décembre 1991, suivie de l'Italie le 10 janvier 1992. Les États-Unis établirent un embargo sur les communications aériennes le 2 mai 1992. C'est ainsi que les derniers vols réalisés par JAT vers l'Amérique furent en direction de Chicago et de New York.

Pendant cette période, JAT dut se contenter des vols intérieurs, entre Belgrade, Podgorica, Tivat, Niš et Priština ; la compagnie déservit également pour quelque temps l'aéroport d'Užice-Ponikve. Ces acheminements se fit pour la plupart à perte. Finalement, en 1994, JAT reprit une partie de ses vols internationaux, après que les États-Unis eurent levé l'embargo qui paralysait le pays. En 1998, JAT commanda 8 Airbus A319, ce qui fut interprété comme un geste politique de la part des dirigeants du pays. Selon le contrat, les appareils devaient être livrés en juin 2000, mais la date fut repoussée, ce qui occasionna une charge de 16 millions de dollars supplémentaires qui durent être versés à Airbus. Jat Airways négocie avec Airbus pour modifier le contrat[6]. Mais, peu après cela, tous les vols furent annulés : l'Europe venait de proclamer un nouveau blocus. La Yougoslavie fut bombardée pendant 78 jours.

Jat Airways[modifier | modifier le code]

Après la révolution du 5 octobre 2000, la Yougoslavie accepta le retour des organisations internationales et les sanctions dont elle était l'objet furent levées. La compagnie JAT eut à nouveau le droit d'effectuer des vols réguliers sur tous les continents. Pour accompagner ce changement, Yugoslav Airlines modifia son nom en celui de Jat Airways le 8 août 2003. La compagnie commença alors à organiser des vols vers l'Europe, l'Asie et l'Afrique. JAT vendit son dernier DC-10 le 24 juin 2005. Durant la même année 2005, la compagnie retira progressivement de ses lignes les appareils 727 et DC-9 qui restaient en sa possession. En juin 2005, la compagnie élabora des plans pour rétablir les vols long-courrier en direction de l'Amérique du Nord, notamment avec l'aéroport international John-F.-Kennedy de New York, l'aéroport international Pearson de Toronto, l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et l'aéroport international O'Hare de Chicago ; elle projetait d'employer deux Boeing 767-200ER. Mais ces plans furent contrariés. En revanche, JAT a depuis accueilli des vols en provenance du Canada.

Jat Airways ne faisait partie d'aucun partenariat. En revanche, la compagnie échangeait ses codes avec Lufthansa, Austrian Airlines, Air France, Alitalia, Aeroflot et Air Bosna. Jat Airways a également passé des accords avec les Émirats arabes unis pour les vols en direction et en provenance de l'Australie.

Jat Airways a inauguré son service de réservation en ligne en septembre 2006 ainsi que les billets électroniques en avril 2007.

Jat Airways a célébré ses 80 ans le 17 juin 2007.

Privatisation[modifier | modifier le code]

En raison de la concurrence dans le secteur aérien serbe, le gouvernement de la République de Serbie envisage dès 2007 de privatiser JAT Airways pour assurer le développement futur de la compagnie[7]. En juillet 2008, la procédure de privatisation de la compagnie est officiellement ouverte[8].

Air Serbia[modifier | modifier le code]

Le 1er août 2013, Jat Airways change de nom et devient Air Serbia, après un accord stratégique passé entre le gouvernement serbe et Etihad Airways. Cette dernière acquiert 49% du capital et signe un contrat lui donnant la direction des opérations pour cinq ans[9].

Elle décide de s’équiper de monocouloirs Airbus, et annonce pour octobre 2013 son premier vol sous ses propres couleurs vers Abou Dabi. Le vol inaugural a lieu le 26 octobre 2013, à bord d’un Airbus A319 baptisé au nom du joueur de tennis serbe Novak Djokovic [10]. Quelques jours plus tôt, le vice-premier ministre serbe Aleksandar Vučić affirme que le PDG d’Etihad entend lancer des vols transatlantiques d’ici 2016, vers Toronto et Chicago, opérés en Airbus A330, alors que lui souhaiterait une liaison vers New York dès 2014[11].

Flotte[modifier | modifier le code]

Air Serbia disposera à terme de dix Airbus A319 pris en leasing, les deux premiers étant fournis par Etihad Airways, qui remplaceront progressivement les Boeing 737-300 de JAT Airways. En revanche les cinq ATR 72 seront conservés et repeints aux couleurs de la nouvelle compagnie. 10 Airbus A320neo sont également commandés lors du salon aéronautique de Dubai.

Flotte Air Serbia
Avion En Service Commandes Options Passagers Notes
J Y Total
Airbus A319-100 5 3 8 120 128 Six livrés avant décembre 2013, les autres d’ici mars 2014
Airbus A320-200

Airbus A320neo

2

10

8 150 158 Attendus en mars 2014[12]
ATR 72-200 2 0 66 66 Hérités de JAT Airways, repeints
ATR 72-500 2 0 70 70 Hérités de JAT Airways, repeints
Boeing 737-300 7 8 126 134 Retirés progressivement de la flotte
Total 16 15

Destinations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Destinations d'Air Serbia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.airserbia.com/fr/histoire
  2. a et b http://www.air-journal.fr/2013-08-13-dix-airbus-a319-pour-air-serbia-581031.html
  3. Profil de l'entreprise - Site officiel de JIA
  4. Histoire - Site officiel de JIAT
  5. (sr) http://www.jat.com/active/sr-latin/home/main_menu/about_us/history.html Istorijat - Site officiel de JIA
  6. a, b et c (en) JAT: 80 Years - Ancien site de JAT
  7. http://www.air-journal.fr/2011-02-16-jat-airways-de-la-privatisation-dans-l%E2%80%99air-525589.html
  8. http://www.setimes.com/cocoon/setimes/xhtml/en_GB/features/setimes/roundup/2008/08/01/roundup-bs-04
  9. (en)Etihad and Government of Serbia unveil strategic partnership, Etihad Airways, 1er août 2013
  10. JAT Airways est morte vive Air Serbia, Air Journal, 28 octobre 2013
  11. (en)Air Serbia to go long haul by 2016, EX YU Aviation News, 22 octobre 2013
  12. (en)Air Serbia to introduce A320s next summer, Balkans.com, 20 septembre 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]