Jasper van 't Hof

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jasper.

Jasper van't Hof

Description de cette image, également commentée ci-après

Jasper van't Hof en 2008.

Informations générales
Nom de naissance Bruce Timothy Berne
Naissance 30 juin 1947 (67 ans)
Enschede (Pays-Bas)
Genre musical jazz
Instruments piano
Site officiel jaspervanthof.nl

Jasper van't Hof est un pianiste, organiste et claviériste néerlandais de jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Avec un père trompettiste de jazz et une mère chanteuse et pianiste, Jasper Van't Hof est très jeune sensibilisé à la musique et étudie le piano à partir de ses cinq ans. Sa formation au piano classique dure six ans et le pianiste Wolfgang Dauner lui donne également quelques recommandations[1]. Au cours de sa scolarité il joue dans les orchestres de jazz de son école et durant son adolescence commence à composer des morceaux. Ses parents souhaitent le voir approfondir ses connaissances au conservatoire alors que lui préfère se former en effectuant des concerts. A 19 ans il participe à des festivals de jazz avec le batteur Pierre Courbois.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jasper van't Hof débute véritablement en 1969 avec le groupe Association P.C., formé avec Courbois et le guitariste allemand Toto Blanke et associant des musiques jazz et rock principalement sous forme électronique[2]. À partir de 1973, il participe au projet Piano Conclave dirigé par George Gruntz et aux cotés de pianistes réputés comme Joachim Kühn, Wolfgang Dauner et Keith Jarrett. En 1974, Van't Hof fonde le groupe Pork Pie[n 1] avec Philip Catherine à la guitare, Charlie Mariano au saxophone, Aldo Romano à la batterie et Jean-François Jenny-Clark à la contrebasse. Ils font paraître deux albums, le deuxième Transistory sort en 1974[n 2]. Après la séparation du groupe Pork Pie, Van't Hof fait paraître en 1976 The Self Kicker, son premier album en solo.

À la fin des années 1970 et au début des années 1980, le pianiste effectue de nombreuses collaborations, en particulier avec le trompettiste Manfred Schoof, le pianiste Wolfgang Dauner, les batteurs Stu Martin et Alphonse Mouzon ou le saxophoniste Bob Malach. En février 1982, Van't Hof et le saxophoniste Archie Shepp participent au concert SWF Jazz Concert en Allemagne ; l'enregistrement du duo produit l'album Mama Rose. À cette période il dirige aussi le groupe de jazz fusion Eyeball puis en 1984 il crée le groupe aux sonorités africaines, Pili Pili, auquel participe notamment la chanteuse Angélique Kidjo. L'album et son titre éponyme rencontrent un large succès avec près de 160 000 copies vendues, avec de nombreux concerts donnés principalement en Allemagne[3].

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 1971 – Sun Rotation - Association P.C.
  • 1976 – The Door Is Open - Pork Pie
  • 1984 – Pili Pili
  • 1992 – Stolen Moments - Pili Pili
  • 2001 – Brutto Tempo - Jasper van't Hof, Charlie Mariano, Steve Swallow
  • 2003 – Axioma, Piano Solo
  • 2005 – Neverneverland - Hotlips

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom du groupe est un clin d’œil au morceau Goodbye Pork Pie Hat composé par Charles Mingus en hommage à Lester Young.
  2. L'album Transistory est un hommage au guitariste Peter Trunk décédé quelques mois plus tôt.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Carles, André Clergeat, Jean-Louis Comolli, Le Nouveau Dictionnaire du jazz, Robert Laffont,‎ 2011, 1457 p. (ISBN 2-221-11592-9), p. 1292.
  2. (en) Greg Prato, « Jasper van't Hof -biography », sur allmusic.com (consulté le 31 mars 2013).
  3. (en) « Jasper van't Hof -biography », sur jaspervanthof.nl (consulté le 31 mars 2013).