Jason Voorhees

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jason (homonymie).
Jason Voorhees
Personnage de fiction apparaissant dans
Vendredi 13.

Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Masculin
Espèce Humain (puis mort-vivant)
Activité(s) Tueur en série
Caractéristique(s) Porte un masque de hockey
Adresse Camp Crystal Lake
Arme Machette
Famille Pamela Voorhees (mère)

Créé par Victor Miller
Ron Kurz
Sean S. Cunningham
Tom Savini
Interprété par Ari Lehman (1)
Warrington Gillette (2)
Steve Daskewisz (2)
Richard Brooker (3)
Ted White (4)
Tom Morga (5)
C. J. Graham (6)
Kane Hodder (7, 8, 9, 10)
Ken Kirzinger (11)
Derek Mears (remake)
Film(s) Vendredi 13 (1980)
Le Tueur du vendredi
Meurtres en 3 dimensions
Vendredi 13 : Chapitre final
Vendredi 13, chapitre 5 : Une nouvelle terreur
Jason le mort-vivant
Vendredi 13, chapitre 7 : Un nouveau défi
Vendredi 13, l'ultime retour
Vendredi 13 : Jason en enfer
Jason X
Freddy contre Jason
Vendredi 13 (2009)
Première apparition Vendredi 13 (1980)
Dernière apparition Vendredi 13 (2009)

Jason Voorhees est un personnage fictif adapté au cinéma par Victor Miller, Ron Kurz, Sean S. Cunningham et Tom Savini dans le film Vendredi 13 réalisé par Sean S. Cunningham en 1980. Il est le fils de la cuisinière du camp "Crystal Lake" dans le New Jersey, et devenu meurtrier. Jason Voorhees a également été représenté dans de nombreux romans, bandes dessinées, et un cross-over avec un autre personnage des films d'horreurs Freddy Krueger.

Il est question de lui dans le premier film mais il y est absent, tout comme dans le cinquième. Le célèbre masque de hockey n'apparait qu'à partir du troisième film. Jason meurt dans le quatrième et revient sous la forme d'un mort-vivant au sixième, soit à la moitié de la saga.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Le vendredi 13 juin 1946, Jason naît avec une paralysie faciale périphérique du côté droit de son visage, ce qui fera fuir son père Elias. Jason est donc élevé par sa mère Pamela Voorhees. Durant l'été 1957, Pamela part travailler comme cuisinière dans une colonie de vacances appelée « Camp Crystal Lake » avec son fils. Tandis que celui-ci est malmené par les autres enfants dont il est le souffre-douleur, il glisse et tombe à l'eau. Les moniteurs responsables de lui ne l'ont pas secouru car ils étaient en train de faire l'amour. Jason, ne sachant pas nager, s'est noyé. L'année suivante, un couple de moniteurs fut retrouvé assassiné et la colonie ferma. Le meurtrier s'avéra être Pamela Voorhees, qui s'est vengée en tuant le couple responsable de la noyade de son fils. Entre 1957 et 1980, on déplora d'inexplicables feux de forêt, et en 1962 la colonie, qui devait originellement être rouverte au public, fut à nouveau fermée suite à une mystérieuse pollution de l'eau.

En 1980, des moniteurs qui rénovent le camp en vue de sa réouverture sont assassinés par Pamela Voorhees, revenue venger la mort de son fils, et qui en outre déteste le camp depuis le drame. Elle ignore que Jason est toujours en vie et qu'il a grandi dans sa folie, caché dans une petite cabane dans les bois de Crystal Lake et où il vit comme une bête sauvage, se nourrissant d'herbes et d'animaux sauvages suite au traumatisme de sa quasi-noyade. Pamela finira décapitée par Alice, unique survivante du massacre. Jason, caché derrière un arbre, sera témoin du meurtre de sa mère.

Un an après, Alice est assassinée chez elle par Jason qui a quitté Crystal Lake pour venger sa mère puis repart au camp. Il s'en prend dès lors à quiconque a le malheur d'aller à Crystal Lake qu'il considère comme son territoire. Il se servira d'une machette, l'arme qui tua sa mère, et arborera d'abord un vulgaire sac à patates troué, qu'il échangera avec le masque de hockey d'un adolescent pour cacher sa laideur.

Présumé mort noyé en 1957 à 11 ans, aperçu toujours en vie en 1981, il ne sera vraiment déclaré mort qu'en 1984. Mais en 1986, Jason revient encore une fois, et cette fois-ci, en mort-vivant. À partir de ce moment débute une série de meurtres signés Jason Voorhees et le camp Crystal Lake ne connaîtra plus jamais de repos.

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

 
 
 
Elias Voorhees
 
 
 
Pamela Voorhees
 
 
 
Mr. Kimble
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
London Jefferson (roman)
 
 
 
Jason Voorhees
 
 
 
Diana Kimble
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Free Jefferson (roman)
 
 
 
 
 
 
Jessica Kimble
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Stéphanie Kimble
 
 
 

Description[modifier | modifier le code]

Masque de Jason.

Physique[modifier | modifier le code]

Jason mesure 1,90 mètre, pèse 110 kg et a les yeux rouge sang. Il est grand et costaud. Jason a une tête hydrocéphale qu'il cache continuellement, sauf dans quelques épisodes. Jason a des cheveux uniquement dans Le Tueur du vendredi, et dans le remake du premier film. Ensuite il sera chauve avec quelques touffes de cheveux clairsemées.

Il porte un masque de hockey. Dans Le Tueur du vendredi, il est affublé d'un sac de patates comme Elephant Man, avec un trou pour un œil, qu'il quitte pour le fameux masque de hockey à partir de Meurtres en 3 dimensions. Jason porte des chemises, une à carreaux dans Le Tueur du vendredi et ensuite, des chemises de couleurs foncées. Il porte souvent des bleus de travail ou des vestes moisies. De temps en temps, il est muni de gants. Dans le film Jason X, il est transformé au cours du film en Uber-Jason, après avoir été reconstitué, son corps est fait d'un alliage de métal et de sa peau, son masque de hockey devenant un masque futuriste.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Il est déterminé et bourru. Quand il traque, c'est jusqu'à la mort. Il ne parle jamais mais on peut entendre son souffle. On peut l'entendre crier lorsqu'une adolescente lui plante un couteau dans la cuisse dans Meurtres en 3 dimensions et même des espèces de grognements dans Jason va en enfer. Jason parle exceptionnellement quand il possède le policier dans Jason va en enfer.

Ses émotions sont en grande partie montrées par des plans très rapprochés de son unique œil valide.

Dans Freddy contre Jason, il est dit que Jason fait des rêves et même qu'il a conservé des souvenirs. Freddy Krueger découvre alors que Jason est effrayé par l'eau, rapport à sa noyade. Ce qui contredit les épisodes précédents, en particulier dans Vendredi 13 : Chapitre final où Jason tue Samantha, une adolescente, alors qu'elle se trouve sur un bateau gonflable au milieu du lac en venant à elle en nageant sous l'eau. Et, dans ce même film, quelques minutes plus tard, il tue Paul, le petit ami de cette dernière en se cachant sous le ponton, donc dans l'eau. Aussi, dans le chapitre 6, Jason va au fond du lac pour attraper Tommy sur une barque, et dans le chapitre 7, Jason va au fond du lac pour noyer une fille. Ce n'est qu'à la fin du chapitre 8 qu'il aurait développé sa phobie de l'eau en croyant se noyer dans les égouts de Manhattan (et se transformant en enfant, ce qui fait écho à Freddy contre Jason).

Dans le remake de Vendredi 13 de 2009, un Jason plus humain mais aussi plus intelligent que dans les précédents épisodes est montré. Il met en place un système souterrain dans lequel il semble vivre où sont reliés plusieurs pisteurs fabriqués avec des clochettes et des ficelles. Il utilise également des pièges a loup pour attraper ses victimes, chose qu'il ne faisait pas auparavant. Jason est également un tireur d'élite car il utilise un arc pour tuer une personne qui fait du bateau à moteur (d'ailleurs, au début du film, on peut remarquer une coupe de tir à l'arc dans sa chambre infantile, ce qui prouve que Jason est très doué pour tirer avec un arc). Ce dernier mourra d'une flèche dans la tête alors que le bateau était à pleine vitesse. Dans ce même film, une vieille habitante de Crystal Lake met en garde un des héros, lui disant de rester loin du camp car "il veut qu'on lui foute la paix", montrant ainsi que les locaux semblent connaître Jason et que celui-ci semble tuer pour défendre son territoire.

Armes[modifier | modifier le code]

L'arme de prédilection de Jason est une machette. Les machettes sont très tranchantes et ont la taille d'une épée mais sont comparables à un gros couteau. Il s'agit à la base d'un ustensile de boucher servant à couper les morceaux particulièrement consistants de divers animaux comme les vaches. La machette est aussi utilisée dans la jungle ou la forêt pour couper des branches, longues plantes, pour se faire de l'espace dans la nature. Elle est utilisée généralement par les indigènes, campeurs, et promeneurs pour se faire un passage pour marcher dans la nature. Autant dire que la capacité meurtrière de cet objet est sans appel si on s'en sert sur un humain. Sur la plupart des jaquettes des différents films de la saga, on peut voir Jason tenir sa fameuse machette. Dans Freddy contre Jason, celui-ci utilise cette arme pendant quasiment tout le film.

Jason manie également de temps en temps d'autres objets, mais il tue avec tout ce qu'il peut utiliser allant même jusqu'à tuer à mains nues. Dans les films de la série, Jason se sert de tous les objets qui lui passent entre les mains, généralement très coupants ou pointus : hache, javelot, arc et flèches, fourche, mais plus surprenants : aiguille à tricoter, tire-bouchon et tournevis...

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

D'une manière générale, Jason est un revenant, à ne pas confondre avec un zombie, les zombies sont des morts dépourvus d'intelligence qui se déplacent pour se nourrir, alors que les revenants ont un esprit, et parfois même une mission à accomplir (Eric Draven de The Crow est lui aussi un revenant). Jason venge en permanence sa mère qui a été tuée par les moniteurs du camp Crystal Lake, c'est d'ailleurs en se faisant passer pour sa mère que Freddy se servira de lui dans Freddy contre Jason.

Avec tout ce que cela inclut, il ne ressent pas la douleur, ni la peur, il est quasiment immortel et est capable de ressusciter (ce qui est intéressant quand on sait qu'il meurt dans au moins quatre films). C'est une machine à tuer parfaite et agile (il court, il nage, il saute et arrive de temps en temps à élaborer de petites stratégies, comme se cacher ou étrangler quelqu'un, sa vraie spécialité étant d'utiliser les éléments du décor). Jason a le chic pour se retrouver dans des granges ou des cabanons de pêcheurs avec tous les objets possibles et imaginables...

Typique chez les morts-vivants, Jason possède une force surdéveloppée car, comme il ne réfléchit pas, il ne maîtrise pas la force qu'il met dans un effort et se sert systématiquement de toute sa puissance, que ce soit pour ouvrir une porte, taper avec sa machette ou étrangler quelqu'un. Cela explique aussi le grand nombre de dégâts que Jason fait sur son passage. Il est quasiment impossible de l'arrêter, cependant, il est possible de le troubler momentanément par un déguisement, on a par exemple pu voir un enfant se tondre le crâne afin de ressembler à Jason enfant, ou encore une jeune fille enfiler un vieux pull de la mère de Jason afin de se faire passer pour elle. Mais, ces stratagèmes ne tiennent que le temps que Jason comprenne la supercherie, en général pas très longtemps.

Autour du personnage[modifier | modifier le code]

  • Existant depuis les années 1980 dans l'histoire du cinéma, Jason est devenu une grande figure de l'histoire du cinéma d'horreur ; ainsi qu'une icône pour beaucoup de personnes dans le monde. Selon un sondage américain, Jason est l'un des tueurs les plus aimés de la planète, tant à cause de son apparence et de ses facultés à tuer qu'à cause de son énorme puissance et de son immortalité, surpassant même son rival Freddy Krueger.
  • Dans l'épisode 9 de la saga, on apprend l'existence de Diana Voorhees, la sœur de Jason. Ce dernier la tue dans le but de se réincarner. Une fois ce fratricide commis, il tentera de tuer Jessica, la fille de Diana.
  • Une rencontre avec Freddy Krueger était originalement planifié dans Vendredi 13 VII : Un nouveau défi, mais l'idée fut abandonné. En hommage à cette idée, les producteurs ont décidé de faire un clin d’œil à la fin de "Jason va en enfer" dont, on peut voir le gant de Freddy sortir de terre et attraper le masque de Jason et l'emmener sous terre. Après de nombreux problèmes de scénario, il faudra attendre en 2003 pour voir la confrontation entre les deux icônes de l'horreur.
  • Dans les bonus du DVD du 1er film, on apprend que "Vendredi 13" est le premier film d'horreur de l'histoire à avoir utilisé le célèbre "Ch ch ch kill kill kill ma ma ma...", un bruit de fond qui souligne les passages où Jason prend quelqu'un en filature. Il s'agit d'un bruitage aujourd'hui réutilisé à outrance dans divers films d'horreurs où des téléfilms avec des serials killers. Pour l'anecdote, ce bruit a été découvert par hasard par l'ingénieur du son Harry Manfredini à partir de la voix de la mère de Jason, c'est un ralenti du début du mot Jason (Jjaaa Jjaa Jja)... Ce bruit particulier est bien entendu présent dans toute la saga.
  • L'idée du masque de hockey n'intervient que tardivement dans la saga puisque Jason ne le porte qu'à partir du 3e film (dans le précédent en effet, il dissimulait son visage monstrueux dans un vulgaire sac à pommes de terre, avec un trou à un œil). Particulièrement bien accueillie par le public, cette innovation apporte soudain une distinction toute spéciale au tueur pour qui le masque devient alors l'emblème incontournable.
  • Dans le remake de 2009, Jason n'a plus d'histoire. On ne sait rien de sa famille, ni de lui-même, à part que sa mère est morte décapitée, il utilise un sac à patate au début du film pour couvrir son visage puis trouve un masque de hockey dans une grange.
  • Dans Vendredi 13 : Chapitre final, une scène se passe où un adolescent prend une douche. On entend un craquement et la caméra change pour une caméra plus vieille, qui donne un rendu différent et nous donne le point de vue (la vision) de Jason. Jason tuera l'adolescent quelques secondes plus tard. La caméra originale du film revient à la scène suivante. Cette scène est inspirée du film Halloween, la nuit des masques, où la caméra partage le point de vue du jeune Michael Myers avec son masque de clown, avant qu'il n'assassine sa grande sœur Judith Myers à coups de couteau de cuisine. La caméra prendra un point de vue traditionnel dès que, lorsque Michael sort de sa maison, son père qui vient de descendre de voiture lui retire son masque.

Films[modifier | modifier le code]

Autres médias[modifier | modifier le code]

Comics[modifier | modifier le code]

Un comics sur Jason, intitulé Jason Vs Leatherface a été édité par Topps Comics en 1995.

Mangas[modifier | modifier le code]

Les enquêtes de Kindaichi, tome 7 : L'assassin s'inspire largement de Jason, de par l'utilisation d'une machette et du masque de hockey. De plus, le lieu où se situe l'action est une forêt où se trouve un lac qui aura son importance dans l'histoire, les personnages qui sont destinés à mourir ont la phobie de l'eau tout comme Jason.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Le héros de la série de beat them all "Splatterhouse", de Namco, dont le premier volet est sorti en 1988, a tout à fait l'apparence de Jason (grand baraqué, vêtements usés, masque de hockey), une rumeur dit que Namco voulait faire un jeu spécifiquement basé sur les films, mais n'ayant pas obtenu le droit d'exploiter la licence, Namco aurait quand-même gardé le visuel de Jason pour le héros de sa saga, mais modifié son nom (il se prénomme Rick). Mais Rick n'est pas méchant, il ne cherche qu'à sauver sa fiancée, en fait, il meurt dès le départ du jeu, mais est ressuscité par un mystérieux masque Aztèque, le "Terror Mask", qui ressemble à s'y méprendre à un masque de hockey, il part donc à la recherche de sa petite amie disparue au moment de sa mort.
  • Il fait aussi une apparition dans le jeu Dead Island dans une cabane au fond d'une forêt, dans le jeu GTA Liberty City Stories en tant que costume et dans Gta San Andreas dans une cabane au fond des bois en tant que mod.

Musique[modifier | modifier le code]

- LFO, le groupe précurseur de la bleep scène de Sheffield rend un hommage au personnage avec son titre éponyme.

- Alice Cooper (un compositeur de hard rock) a écrit une chanson intitulée, "The man behind the mask" où Jason fait apparition plus d'une fois.

- Le producteur de musique électronique (EDM) nommé Figure a réalisé de nombreux morceaux en s'inspirant des films de la saga Vendredi 13. Se référer aux albums : Figure - Monsters Vol. 1 / Figure - Monsters Vol. 2 / Figure - Monsters Vol. 3 / Figure - Monsters Vol. 4

- Au début des années 2000, le rappeur Eminem apparaissait souvent avec un masque de Jason lors de ses concerts et le mentionne aussi dans plusieurs de ses chansons.

His name was Jason[modifier | modifier le code]

  • L'éditeur "Emylia Aventi Distribution" a sorti le 15 avril 2010 "His name was Jason: les 30 ans de "Vendredi 13" (présenté par Tom Savini).
  • 2 DVD, 1 Blu-Ray. L'éditeur annonce un documentaire d'1h30 en haute définition, est plus 4 heures de bonus, retraçant les 30 années de carrière de Jason Voorhees.
  • Le double DVD + le simple BLU-RAY sera proposé avec Audio : français et anglais, et sous-titres français.

Référence[modifier | modifier le code]