Jason Segel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jason Segel

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jason Segel lors de la première des Muppets, le retour, en Australie (2011)

Naissance 18 janvier 1980 (34 ans)
Drapeau des États-Unis Los Angeles (Californie, États-Unis)
Nationalité Américain
Profession Acteur
Scénariste
Musicien
Films notables En cloque, mode d'emploi
Sans Sarah rien ne va
Bad Teacher
Les Muppets, le retour
Séries notables Freaks and Geeks
How I Met Your Mother

Jason Segel est un acteur, scénariste et musicien américain né le 18 janvier 1980 à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Né à Los Angeles, Jason Segel, second d'une famille de trois enfants (il a une sœur plus jeune), a grandi à Pacific Palisades. Il fut scolarisé dans une école catholique. Après l'école primaire et le collège, il effectue ses études secondaires à la Harvard-Westlake School (en). Sa taille (1,93 m) lui permet de devenir un basketteur dans l'équipe de son lycée, remportant même un titre (le championnat de Californie). Il aspire à devenir acteur professionnel depuis le collège et a joué dans des productions théâtrales locales à Palisades Playhouse.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière d'acteur débute en 1998 dans un second rôle avec Big Party, suivi d'un autre second rôle dans Un cadavre dans le campus. Mais c'est en 1999 qu'il obtient son premier rôle important - celui de Nick Andropolis - dans la série Freaks and Geeks (diffusé sur NBC), qui parle de deux groupes de lycéens dans le début des années 1980. Bien que la série n'ait pas rencontré le succès, elle permet à Segel d'une part de composer une chanson et de faire des rencontres : ceux qui vont devenir ses amis comme Seth Rogen et Martin Starr en autres, ainsi que le producteur de la série, Judd Apatow, avec qui il va retravailler. C'est durant cette période qu'il va sortir, après l'annulation de Freaks and Geeks, avec Linda Cardellini (Lindsay Weir), qu'il avait côtoyé sur Un cadavre sur le campus. Il s'ensuit des apparitions au cinéma dans 11:14 ou à la télévision dans Les Années campus, série créée et produite par Apatow, Alias, Les Experts. Au cinéma, il incarne l'un des personnages principaux de la comédie Slackers.

Il participe également au film indépendant LolliLove, premier et unique long-métrage réalisé par l'actrice Jenna Fischer.

Ce n'est qu'en 2005 que la carrière de Segel est véritablement lancée avec la série How I Met Your Mother. Il incarne Marshall Eriksen, étudiant en droit à la fois maladroit et touchant. Le succès de la série humoristique sur la chaîne CBS lui permet d'obtenir la consécration. Ce succès lui permet d'avoir de bonnes propositions au cinéma.

Jason Segel, lors des CBS Comedies Premiere Party à (Los Angeles), le 17 septembre 2008.

C'est Judd Apatow, celui qui a contribué à lancer sa carrière avec Freaks and Geeks, qui va donner deux fois sa chance au jeune comédien. Le producteur, réalisateur, scénariste lui confie le rôle de Jason, incarne l'un des colocataires d'un glandeur (Seth Rogen) dans En cloque, mode d'emploi et produit Sans Sarah rien ne va, dont le comédien, qui joue le rôle principal - celui d'un musicien largué par sa petite amie - a écrit le scénario. Les deux films obtiennent un succès public et critique.

Le film permet de voir ses talents de musicien, que ce soit en exerçant le piano et le chant, comme il l'avait démontré dans Freaks and Geeks et dans How I Met Your Mother et le fera plus tard dans I Love You, Man.

En mars 2008 est annoncée la collaboration de Jason et Nicholas Stoller, le réalisateur de Sans Sarah rien ne va, pour la réalisation du nouveau film des Muppets pour Disney, Les Muppets, le retour.

En 2009, il incarne le nouvel ami de Paul Rudd dans la comédie I Love You, Man. L'année suivante, il fait ses débuts de producteur aux côtés d'Apatow avec Get Him to the Greek, spin-off de Sans Sarah rien ne va, qui reprend le personnage d'Aldous Snow, incarné par Russell Brand.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Film Budget Drapeau des États-Unis États-Unis[1] Drapeau de la France France Monde Monde
Un cadavre sur le campus N/A 15 064 946 $[1] 1 000 entrées[2] N/A
SLC Punk! N/A 299 569 $[1] N/A N/A
Slackers 14 000 000 $[1] 5 285 941 $[1] 75 764 entrées[3] 6 413 915 $
En cloque, mode d'emploi 30 000 000 $[1] 148 768 917 $[1] 211 297 entrées[4] 219 154 490 $[5]
Sans Sarah, rien ne va 30 000 000 $[1] 63 172 463 $[1] 85 183 entrées [6] 105 173 115 $ [1]
I Love You, Man 40 000 000 $ [7] 71 440 011 $[1] 5 382 entrées[8] 91 729 503 $[7]
Moi, moche et méchant 60 000 000 $[1] 251 513 985 $[1] 3 008 069 entrées[9] 543 495 033 $[10]
Les Voyages de Gulliver 114 000 000 $ [1] 42 779 261 $[1] 641 188 entrées [11] 239 179 261 $[12]
Bad Teacher 20 000 000 $[1] 100 292 856 $[1] 986 216 entrées [13] 216 412 265 $[14]
Les Muppets, le retour 45 000 000 $ [1] 88 631 237 $[1] N/A 158 431 237 $[1]
Jeff, Who Lives at Home N/A 4 269 426 $[1] N/A 4 417 580 $[1]
Cinq ans de réflexion 30 000 000 $[1] 28 700 285 $[1] 26 279 entrées [15] 52 607 126 $[1]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Jérôme Rebbot est la voix française la plus régulière de Jason Segel, l'ayant doublé dans 6 films.

Au Québec, Patrice Dubois est la voix la plus régulière de l'acteur.

En France[modifier | modifier le code]

Au Québec[modifier | modifier le code]

Note : La liste indique uniquement les titres québécois. :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x et y (en) Box Office Mojo.
  2. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=3277
  3. (fr) « Slackers », sur Jp's Box-office.com (consulté le 23 septembre 2012).
  4. (fr) « En cloque, mode d'emploi », sur Jp's Box-office.com (consulté le 23 septembre 2012).
  5. (en) « Knocked Up », sur The Numbers.com (consulté le 23 septembre 2012).
  6. (fr) « Sans Sarah, rien ne va! », sur Jp's Box-office.com (consulté le 23 septembre 2012).
  7. a et b (en) « I Love You, Man », sur The Numbers.com (consulté le 23 septembre 2012).
  8. (fr) « I Love You, Man », sur Jp's Box-office.com (consulté le 23 septembre 2012).
  9. (fr) « Moi, moche et méchant », sur Jp's Box-office.com (consulté le 23 septembre 2012).
  10. (en) « Despicable Me », sur The Numbers.com (consulté le 23 septembre 2012).
  11. (fr) « Les Voyages de Gulliver », sur Jp's Box-office.com (consulté le 23 septembre 2012).
  12. (en) « Bad Teacher », sur The Numbers.com (consulté le 23 septembre 2012).
  13. (fr) « Bad Teacher », sur Jp's Box-office.com (consulté le 23 septembre 2012).
  14. (en) « Bad Teacher », sur The Numbers.com (consulté le 23 septembre 2012).
  15. (fr) « Cinq ans de réflexion », sur Jp's Box-office.com (consulté le 23 septembre 2012).
  16. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q « Fiche de l'acteur : Les comédiens de doublage V. F. », sur RS Doublage.com (consulté le 23 septembre 2012)
  17. http://www.allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=2030_sex+tape
  18. « Fiche de l'acteur : Les comédiens de doublage V. Q. », sur Doublage qc.ca. (consulté le 23 septembre 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :