Jason Dunham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jason Dunham
Image illustrative de l'article Jason Dunham

Naissance
Scio, New York (en)
Décès (à 22 ans)
Bethesda (Maryland)
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Unité Marine Corps Security Force Regiment (en)
3rd Battalion 7th Marines (en)
Grade USMC-E4.svg Caporal
Années de service 2000 – 2004
Conflits Guerre d'Irak
Distinctions Medal of Honor ribbon.svg Medal of Honor
Purple Heart BAR.svg Purple Heart
Combat Action Ribbon.svg Combat Action Ribbon

Jason Dunham (10 novembre 1981 – 22 avril 2004) était caporal dans le Corps des Marines des États-Unis. Il a reçu la médaille d'honneur (Medal of honor) le 11 janvier 2007 par le président George W. Bush, pour sa bravoure en opération en Irak. Il se coucha sur une grenade qui allait exploser durant un combat vers la frontière syrienne en vue de protéger plusieurs de ses compagnons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jason Dunham est né le 10 novembre 1981 à Scio, New York (en) où il réside toute sa vie avec ses parents, Daniel et Debra, ses deux frères et sa sœur. Il est diplômé de l’école secondaire de Scio en 2000[1], où il a aussi joué au basket-ball avec l’équipe de l'école[2]. Dunham rejoint le Corps des Marines en 2000. Après un passage au United States Marine Corps Recruit Training (en), il en ressort diplômé le 27 octobre 2000. Il sert dans les forces de sécurité à la Base navale de Kings Bay en Géorgie jusqu'en 2003. Au début de 2004, il sert comme chef d'escouade en Irak avec le 4e peloton, compagnie K, 3e bataillon , 7e Régiment de Marines, 1re division des Marines, I Marine Expeditionary Force. Son unité est basée à Al-Karābilah (en)[3].

Le 14 avril 2004, le convoi du commandant de bataillon est attaqué près d'Husaybah, et le 4e peloton est envoyé en patrouille pour enquêter. Dunham et son équipe interceptent un certain nombre de voitures repérées près de la scène de l'attaque à la recherche d'armes[4]. Lors de cette patrouille, l'équipe est approchée par un Toyota Land Cruiser blanc et découvre un AK-47, le conducteur est alors sorti afin d'attaquer les Marines dans une tentative de fuite. Dunham tente alors de maitriser le conducteur dans un combat au corps-à-corps. Pendant le combat, il perd une grenade Mills 36M.Dunham, pour sauver le reste de ses hommes, se jette délibérément sur la grenade, en essayant d'utiliser son casque PASGT pour se protéger de l'explosion[2],[4]d. Dunham, l'insurgé et deux autres marines à proximité, sont blessés par des éclats de la grenade. Le combattant ennemi tente de s'enfuir, mais il est abattu lors de sa tentative.

Le caporal Dunham est grièvement blessé par l'explosion, et il est immédiatement évacué. Après quelques jours de transport, il arrive au Walter Reed National Military Medical Center (en) de Bethesda, Maryland dans le coma, où il est soigné pour ses blessures. Après avoir été diagnostiqué avec des lésions cérébrales et dans un état jugé trop grave pour récupérer, on lui débranche toutes assistances médicales huit jours plus tard, le 22 avril 2004[4],[5],[6]. Peu de temps auparavant, le commandant du Corps des Marines Michael Hagee (en) propose Dunham pour la Purple Heart. Les parents de Dunham sont à son chevet lors de sa mort[5]. Il est enterré dans le cimetière de Fairlawn Scio[7].

En 2004, Michael M. Phillips, rédacteur pour le Wall Street Journal, écrit un article résumant les actions de Dunham qui parait dans l'édition du 25 mai[8]. En 2005, Phillips publie The Gift of Valor: A War Story, qui raconte l'histoire et la vie de Dunham[3].

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

Décorations militaires[modifier | modifier le code]

Ces décorations incluent[2] :

A light blue ribbon with five white five pointed stars
Bronze star
USMC Rifle Sharpshooter badge.png USMC Pistol Expert badge.png
Medal of Honor Purple Heart Combat Action Ribbon
Navy Meritorious Unit Commendation Marine Corps Good Conduct Medal National Defense Service Medal
Iraq Campaign Medal w/ 1 campaign star Global War on Terrorism Service Medal Navy Sea Service Deployment Ribbon
Sharpshooter Rifle marksmanship badge Expert Pistol marksmanship badge

Medal of Honor[modifier | modifier le code]

Peu de temps après sa mort, le lieutenant-colonel Matthew Lopez, commandant de Dunham, commence le processus afin de lui décerner la Medal of Honor, la plus haute distinction aux États-Unis pour bravoure au combat. Le 10 novembre 2006, lors de l'inauguration du National Museum of the Marine Corps (en), le président George W Bush annonce que le caporal Dunham recevrait la Medal of Honor, faisant de lui le deuxième récipiendaire de la guerre en Irak et le premier issu des Marines depuis la guerre du Vietnam[9]. Le président George W. Bush présente la Médaille d'Honneur à la famille de Jason Dunham lors d'une cérémonie dans la East Room le 11 janvier 2007[10],[11]

Citation[modifier | modifier le code]

Le président des États-Unis au nom du Congrès est fier de présenter la Médaille d'Honneur à titre posthume au caporal Jason L. Dunham du corps des marines pour service tel qu'indiqué dans la citation suivante :

« For conspicuous gallantry and intrepidity at the risk of his life above and beyond the call of duty while serving as Rifle Squad Leader, 4th Platoon, Company K, Third Battalion, Seventh Marines (Reinforced), Regimental Combat Team 7, First Marine Division (Reinforced), on 14 April 2004. Corporal Dunham's squad was conducting a reconnaissance mission in the town of Karabilah, Iraq, when they heard rocket-propelled grenade and small arms fire erupt approximately two kilometers to the west. Corporal Dunham led his Combined Anti-Armor Team towards the engagement to provide fire support to their Battalion Commander's convoy, which had been ambushed as it was traveling to Camp Husaybah. As Corporal Dunham and his Marines advanced, they quickly began to receive enemy fire. Corporal Dunham ordered his squad to dismount their vehicles and led one of his fire teams on foot several blocks south of the ambushed convoy. Discovering seven Iraqi vehicles in a column attempting to depart, Corporal Dunham and his team stopped the vehicles to search them for weapons. As they approached the vehicles, an insurgent leaped out and attacked Corporal Dunham. Corporal Dunham wrestled the insurgent to the ground and in the ensuing struggle saw the insurgent release a grenade. Corporal Dunham immediately alerted his fellow Marines to the threat. Aware of the imminent danger and without hesitation, Corporal Dunham covered the grenade with his helmet and body, bearing the brunt of the explosion and shielding his Marines from the blast. In an ultimate and selfless act of bravery in which he was mortally wounded, he saved the lives of at least two fellow Marines. By his undaunted courage, intrepid fighting spirit, and unwavering devotion to duty, Corporal Dunham gallantly gave his life for his country, thereby reflecting great credit upon himself and upholding the highest traditions of the Marine Corps and the United States Naval Service[12],[13] »

Mémoire[modifier | modifier le code]

L'USS Jason Dunham (DDG-109).

En plus de la médaille d'honneur et d'autres décorations militaires, la mémoire de Dunham a également était honorée par:

  • l'USS Jason Dunham (DDG-109) (en) : Le 20 mars 2007, la Marine a indiqué qu'un nouveau destroyer de classe Arleigh Burke serait nommé USS Jason Dunham (DDG-109), en son honneur. Lors d'une cérémonie officielle à Scio le 23 mars 2007, le secrétaire à la Marine Donald C. Winter a officiellement annoncé le nom du DDG-109[14],[15]. La quille est posée lors d'une cérémonie le 11 avril 2008, au chantier naval Bath Iron Works à Bath (Maine)[16]. Le navire est baptisé le 1er août 2009, avec la mère de Dunham, Debra agissant en tant que marraine du navire[17],[18]. Parmi les membres de la famille et les fonctionnaires présents au baptême étaient également présents le commandant de la compagnie Kilo de Dunham, le major Trent Gibson, ainsi que Sgt Bill Hampton et le Cpl Kelly Miller, dont la vie a été sauvée par Dunham, et le général Hagee. Un morceau d'un casque de Dunham est enfermé dans le mât du navire[19],[20]. L’USS Jason Dunham est entré en service en novembre 2010[21].
  • Le bureau de l'United States Post Office de Scio est rebaptisé Corporal Jason L. Dunham Post Office[22].
  • La Marine Corps Security Force Barracks à la Base navale de Kings Bay en Géorgie est rebaptisé Corporal Jason Dunham Barracks[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Remembering Medal of Honor recipient Jason Dunham » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), United States Marine Corps, 16 novembre 2010, consulté le 8 mars 2015
  2. a, b et c (en) « Corporal Jason L. Dunham, USMC (deceased) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), United States Marine Corps History Division, consulté le 8 mars 2015
  3. a et b Phillips, 2005.
  4. a, b et c  Dunham: A Life of Honor [video documentary].
  5. a et b (en) « Marines honor corporal's heroic sacrifice » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), United States Marine Corps, consulté le 8 mars 2015
  6. (en) Michael M. Phillips, « How Do You Repay A Hero's Sacrifice; Three years ago, a fellow Marine gave his life to save Kelly Miller. It has been a hard road since. », The Wall Street Journal, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant, A1
  7. (en) « Jason Dunham », sur Find a Grave
  8. (en) Michael M. Phillips, « In Combat, Marine Put Theory to Test, Comrades Believe Cpl. Dunham's Quick Action In Face of Grenade Saved 2 Lives » [PDF], The Wall Street Journal (consulté le 8 mars 2015), A1
  9. (en) Gidget Fuentes, « Medal of Honor is first for a Marine since Vietnam », Marine Corps Times, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  10. (en) Sally B. Donnelly, « Iraq: The War Without Honors », Time (magazine),‎ (lire en ligne)
  11. (en) John Hoellwarth, « Dunham family to get Medal of Honor Thursday », Marine Corps Times, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  12. (en) « Medal Of Honor citation for Cpl Jason L. Dunham » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), United States Marine Corps, consulté le 8 mars 2015
  13. (en) « Medal of Honor recipients », United States Army Center of Military History (consulté le 8 mars 2015)
  14. (en) Associated Press, « Destroyer to be named after N.Y. Marine », MSNBC,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Navy Names New Guided-Missile Destroyer USS Jason Dunham », United States Navy (consulté le 8 mars 2015)
  16. (en) PFC Michael T. Gams, « Legacy lives aboard USS Jason Dunham », United States Marine Corps (consulté le 8 mars 2015)
  17. (en) « Navy Christens Newest Arleigh Burke-Class Ship Jason Dunham », Navy News Service (consulté le 8 mars 2015)
  18. Lugo, LCpl A.J.. USS Jason Dunham [video newscast].
  19. (en) « Ship named for MoH recipient to be christened », Navy Times,‎ (lire en ligne)
  20. (en) « Putting the pieces in their place; Cpl. Dunham’s legacy lives on » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), United States Marine Corps, consulté le 8 mars 2015
  21. (en) « Navy to Commission New Guided-Missile Destroyer Jason Dunham », Navy News Service (consulté le 8 mars 2015)
  22. (en) « Kuhl Bill to honor Dunham passes House: Kuhl bill names post office in Scio after fallen Marine Corporal Jason Dunham » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), United States House of Representatives, consulté le 8 mars 2015
  23. (en) Mass Communication Specialist, « Marine Barracks to be renamed for Medal of Honor recipient », United States Navy, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]