Jarosław Iwaszkiewicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jarosław Iwaszkiewicz

Jarosław Iwaszkiewicz, né le 20 février 1894 à Kalnik, en Ukraine, mort le 2 mars 1980 (à 86 ans) à Varsovie (Pologne), fut l'un des principaux écrivains polonais du XXe siècle.

En 1919, Jarosław Iwaszkiewicz fut le cofondateur — avec Julian Tuwim et Antoni Słonimski — du groupe de poètes d'avant-garde Skamander.

Son œuvre est considérable et très variée : il est l'auteur de poèmes (Huitains, 1919 ; La Carte du temps, 1977), de récits (Le Bois de bouleaux ; Les Demoiselles de Wilko, 1933, qui ont été portés à l'écran par Andrzej Wajda (on aperçoit l'écrivain au début et à la fin des Demoiselles de Wilko), de romans (La Louange et la Gloire, 1956-1962), d'œuvres théâtrales (L'Eté à Nohant, 1936), ainsi que d'une biographie de Chopin. Il est aussi l'auteur de Mère Jeanne des Anges, 1942, roman retraçant l'histoire de la possession du couvent des Ursulines de Loudun, et aussi d'Icare, récit retraçant l'arrestation d'un jeune homme par la Gestapo en plein Varsovie. Cette nouvelle fait référence au tableau de Bruegel La Chute d'Icare. Le lien entre les deux est sans aucun doute la transmission des faits par les artistes.

Les Demoiselles de Wilko, récit poétique tout empreint de nostalgie, peut être considéré comme son chef-d'œuvre.

Il est aussi coauteur, avec le compositeur Karol Szymanowski, son cousin, du livret de l'opéra Le Roi Roger (1924).

Jarosław Iwaszkiewicz a reçu le Prix Lénine pour la paix en 1970.

Il a reçu le titre de docteur honoris causa de l'Université Jagellonne de Cracovie en 1979[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) Doktorzy honoris causa, sur le site de l'université Jagellonne de Cracovie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]