Jaron Lanier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lanier.
Jaron Lanier

Jaron Zepel Lanier est un compositeur, essayiste et chercheur en informatique américain né le 3 mai 1960 à New York. Considéré comme l'un des pionniers de la réalité virtuelle, Lanier est également connu pour sa critique virulente du concept de La Sagesse des foules - c'est ainsi qu'il décrit le projet encyclopédique Wikipédia comme un « maoïsme numérique »[1],[2],[3].

Idées Philosophiques et technologiques[modifier | modifier le code]

Spéculations philosophiques[modifier | modifier le code]

Un exemple de spéculations est celle qu’il nomme "communication post-symbolique." Un exemple est tiré de la parution d’avril 2006 du magazine Discover, dans sa colonne sur les céphalopodes (c'est-à-dire les différentes espèces de pieuvres, calamars, et mollusques apparentés)[4]. De nombreux céphalopodes sont capables de transformer leur corps y compris de changer la pigmentation et la texture de leur peau ou même d’imiter des formes complexes avec leurs membres. Lanier voit dans ce comportement, en particulier quand il est échangé entre deux octopodes, l’expression de la pensée.

Critique des paradigmes simplistes et unique de la connaissance[modifier | modifier le code]

Dans son essai intitulé Le Maoïsme numérique : les risques du nouveau collectivisme en ligne[1] paru dans le magazine Edge de mai 2006, Lanier critique la soi-disant omniscience de la sagesse collective (incluant des exemples comme celui de l’article de Wikipédia sur lui-même), décrivant cette approche comme étant du "Maoïsme numérique"[1]. Il écrit : "Si nous commençons à croire qu'Internet est par lui-même une entité qui a quelque chose à dire, alors nous déprécions les personnes qui créent les contenus et nous nous transformons en idiots"[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • (en) Jaron Lanier, Information Is an Alienated Expense Basic Books, 2006. ISBN 0465032826
  • (en) Jaron Lanier, You Are Not a Gadget, Random House, New York 2010, ISBN 0307269647
  • (en) David Jay Brown et Rebecca McClen Novick, Voices from the edge: Conversations with Jerry Garcia, Ram Dass, Annie Sprinkle, Matthew Fox, Jaron Lanier, & others, Freedom, CA, Crossing Press,‎ 1995 (ISBN 978-0-89594-732-1, OCLC 32625543, LCCN 95020302)

Articles[modifier | modifier le code]

Conférences[modifier | modifier le code]

Jaron Lanier au Concert du Garden of Memory en juin, 2009

Interviews[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Jaron Lanier, « Digital Maoism: The Hazards of the New Online Collectivism », Edge,‎ 30 mai 2006 (lire en ligne)
  2. (en) Jaron Lanier, « web-20-is-utterly-pathetic », The Independant,‎ 2010-02-10 (lire en ligne)
  3. (en) Jaron Lanier, « The Madness of Crowds and an Internet Delusion », New York Times,‎ 11 janv. 2010 (lire en ligne)
  4. (en) Jaron Lanier, « Why not morph? What cephalopods can teach us about language », Discover,‎ avril 2006 (lire en ligne)