Jarmila Kratochvílová

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jarmila Kratochvílová Portail athlétisme
Jarmila Kratochvílová.jpg
Jarmila Kratochvílová en 2010
Informations
Disciplines 400 m, 800 m
Période d'activité Années 1980
Nationalité Drapeau : République tchèque Tchèque
Naissance 26 janvier 1951 (63 ans)
Lieu Golčův Jeníkov
Taille 1,71 m
Poids 68 kg
Records
Actuelle détentrice du record du monde du 800 m en 1 min 53 s 28 (1983).
Détentrice du record du monde du 400 m à deux reprises
Distinctions
Trophée Track and Field de l'athlète de l'année en 1983
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats du monde 2 0 0
Championnats d'Europe 0 2 0

Jarmila Kratochvílová, née le 26 janvier 1951 à Golčův Jeníkov, est une athlète tchèque, spécialiste du sprint et des courses de demi-fond.

Vainqueur des titres du 400 mètres et du 800 mètres lors des Championnats du monde inauguraux de 1983, à Helsinki, elle remporte la médaille d'argent du 400 m lors des Jeux olympiques de 1980 et des Championnats d'Europe de 1982. Elle s'impose par ailleurs trois fois consécutivement lors des championne du monde en salle, de 1981 à 1983.

Elle est l'actuelle détentrice du record du monde du 800 m grâce à son temps de min 53 s 28 établi le 26 juillet 1983 à Munich, faisant d'elle l'athlète, hommes et femmes confondus, détenant le record du monde le plus ancien, toutes disciplines d'athlétisme en plein air confondues.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Jarmila Kratochvílová arrive tardivement dans le monde de l'athlétisme et a été poursuivie toute sa carrière par des blessures et maladies. Elle obtient une médaille d'argent lors des Jeux olympiques d'été de 1980 de Moscou derrière l'Allemande de l'Est Marita Koch.

Elle est surtout la détentrice du plus vieux record du monde de l'athlétisme féminin, avec le record du monde du 800 m qui date du 26 juillet 1983. Ce record, établi à Munich, est presque dû au hasard : afin d'éviter une blessure avant les premiers Championnats du monde d'athlétisme 1983, elle s'aligne sur une distance plus longue et donc moins rapide que sa distance de prédilection, le 400 m.

Ce record la convainc ensuite de doubler les deux distances lors des championnats : elle remporte aisément le 800 m, puis remporte sa 2e médaille d'or en battant le record du monde sur 400 m, devenant la première femme à descendre sous les 48 secondes, en 47 s 99. Ce record sera par la suite battu par sa grande rivale sur la distance du 400 m, Marita Koch, en 1985 avec un temps de 47 s 60.

Ce doublé ne fait que soulager un peu sa déception de ne pas pouvoir participer aux Jeux olympiques d'été de 1984 pour cause de boycott.

Après sa carrière, terminée en 1987, elle est devenue entraîneur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe en salle[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or, Europe Médailles d'or sur 400 m en 1981, 1982 et 1983

Records du monde[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]